1. / Maladies
  2. / Coeur
  3. / Hypertension artérielle

Hypertension artérielle : ne baissez pas la garde !

Alors que près d'un Français sur cinq est aujourd'hui traité pour hypertension artérielle (HTA), seule la moitié des patients suit scrupuleusement son traitement. A l'occasion de Journée nationale de lutte contre l'hypertension artérielle, le Comité national de lutte contre l'HTA diffuse une brochure pédagogique et ludique pour sensibiliser les patients et encourager la prévention.

Rédigé le , mis à jour le

Hypertension artérielle : ne baissez pas la garde !

Entretien avec le Dr Nicolas Postel-Vinay, cardiologue et spécialiste d'hypertension à l'hôpital européen Georges-Pompidou (Paris)
 

Ce mardi 18 décembre 2012 a lieu la Journée nationale de lutte contre l'hypertension artérielle (HTA), sur initiative du Comité Français de Lutte contre l'HTA (CFLHTA). Un livret d'information "Hypertendus : suivez le guide !" est mis gratuitement à la disposition des patients sur le site du CFLHTA à cette occasion. Au travers petits jeux pédagogiques, l'objectif est de rappeler aux patients l’importance de bien surveiller leur hypertension par l'automesure, de suivre scrupuleusement leur traitement et d'une bonne hygiène de vie.

Avec le retrait en novembre 2012 de l'hypertension artérielle sévère de la liste des affections de longue durée (ALD), le Comité redoute une baisse de vigilance de la part de la population atteinte. Or, selon la dernière étude FLAHS 2012 (1), 30% de la population française âgée de plus de 35 ans est traitée par un médicament antihypertenseur, soit près de 12 millions de personnes contre un peu plus de 8 millions il y a dix ans. Seuls 54% des hypertendus traités suivraient parfaitement leur traitement, qu'il s'agisse des doses ou de la régularité des prises. Et seulement la moitié des patients traités possédant un appareil d'automesure seraient effectivement contrôlés.

Près de 4 millions de Français non diagnostiqués ?

Asymptomatique, la maladie peut facilement passer inaperçue. Le CFLHTA estime ainsi que près de 4 millions de Français ne seraient pas dépistés. Aussi faut-il penser à faire prendre sa tension par un médecin ou un pharmacien une fois par an.

D'autres conseils de prévention peuvent être rappelés. Il convient ainsi de limiter les apports alimentaires en sel, et éviter les pièges des aliments riches en "sel caché". Il est en outre conseillé de surveiller son poids et son taux de cholestérol. Et, idéalement, de diminuer sa consommation de tabac et d'alcool, ainsi que de faire du sport.

L'hypertension artérielle, si elle est négligée, peut entraîner des attaques cérébrales, des infarctus, des insuffisances cardiaques ou des démences. Elle touche autant les hommes que les femmes et sa prévalence augmente avec l'âge, touchant près de 60% des personnes de 75 ans et plus.

(1) Baromètre de l'hypertension en France (French League Against Hypertension Survey) réalisé entre mai et juin 2012 sur un échantillon de 3462 personnes âgées de 35 ans et plus par Kantar Health.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

 

Sponsorisé par Ligatus