1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer de la vessie

Vivre avec une stomie urinaire

Un cancer de la vessie ou une maladie neurologique peuvent entraîner de graves dysfonctionnements de la vessie. Lorsque l'ablation s'impose, les voies urinaires sont alors déviées pour permettre d'évacuer les urines dans une poche artificielle : une stomie urinaire.

Rédigé le , mis à jour le

Vivre avec une stomie urinaire
Sommaire

Qu'est-ce qu'une stomie urinaire ?

Michel Cymes et Benoît Thevenet expliquent la stomie

Les voies urinaires se présentent ainsi. Les deux reins filtrent le sang et fabriquent l'urine. L'urine s'écoule ensuite par deux grands canaux, les uretères, pour arriver dans la vessie et être finalement évacuée du corps par l'urètre. C'est le fonctionnement normal de l'appareil urinaire.

Un cancer de la vessie ou une maladie neurologique peuvent entraîner de graves dysfonctionnements de la vessie. Incontinence, fuites, infections à répétition risquent à terme d'endommager les reins. Lorsque le port d'une sonde urinaire ne suffit plus, il faut donc opérer et poser une stomie urinaire. La vessie qui n'est plus fonctionnelle va alors être retirée par cystectomie.

Les voies urinaires vont ensuite être déviées grâce à un nouveau conduit prélevé sur l'intestin. Ce greffon d'intestin (un Bricker ou dérivation urinaire non-continente) va permettre d'évacuer l'urine au niveau de la paroi abdominale. C'est-à-dire que grâce à cet orifice, l'urine va s'écouler en permanence dans une poche qui sera fixée sur une petite bouche.

Stomie urinaire : l'acte chirurgical

Attention il s’agit d'images de chirurgie.

La pose d'une stomie urinaire est une intervention longue et compliquée. Les risques de complications existent, comme par exemple un défaut de cicatrisation, des infections graves ou même un risque de septicémie. Après dix jours de suivi post-opératoire, le temps de cicatriser, le patient rentre chez lui. Il va dès lors devoir vivre avec une poche urinaire.

La poche urinaire est constituée d'une partie adhésive qui se fixe directement sur l'abdomen, au niveau de la stomie. La poche vient s'emboîter dessus. L'urine est ensuite évacuée grâce à ce système de vidange, en bas de la poche.

Apprivoiser sa stomie

Témoignage d'une patiente stomisée

La poche urinaire est camouflée sous les vêtements. C'est donc un système discret qui permet aux patients stomisés de continuer à vivre normalement. Mais cela reste un appareillage contraignant qu'il faut aussi savoir accepter psychologiquement. Pour cela, les patients stomisés peuvent compter sur leur référent en la matière, l'infirmière stomathérapeute.

Les stomathérapeutes sont des infirmières spécialisées dans les soins et la prise en charge des stomisés. Leur rôle est de répondre aux questions, permettre aux patients de mieux vivre avec leur stomie et faire un suivi quand cela est nécessaire.

Pour les personnes qui portent une poche urinaire, les problèmes les plus fréquents sont généralement des fuites ou des problèmes de lésions cutanées. Souvent, ils sont liés à des soins inadaptés ou encore à un appareillage qui ne convient pas. D'où l'importance de consulter une infirmière stomathérapeute.