1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer de la prostate

Cancer de la prostate et vasectomie : le lien remis en question

Une étude de 2014 avait identifié un léger sur-risque de certains cancers de la prostate suite à une vasectomie. Des travaux de plus grande envergure, publiés mi-septembre, remettent en question l’existence d’un tel lien.

Rédigé le

Cancer de la prostate et vasectomie : le lien remis en question
Cancer de la prostate et vasectomie : le lien remis en question

Mi-2014, des chercheurs de Harvard publiaient les résultats d’une étude portant sur près de 50.000 hommes suivis sur 24 ans. Un quart d’entre eux avait bénéficié d’une vasectomie au cours des 14 premières années. Le taux de cancers de la prostate était 10% supérieur dans ce second groupe. L’application de règles statistiques simples permettait d’estimer que, dans la population générale, la vasectomie augmentait le risque de cancer de la prostate "d’au moins 4%, et d’au plus 17%".

Les chiffres bruts de la cohorte (+10% de risque) ont été largement médiatisés, souvent sans rentrer dans le détail des incertitudes statistiques.

De nouveaux résultats beaucoup moins pessimistes

Afin d’approfondir ces résultats, une seconde équipe de chercheurs a décidé d’analyser des données issues du suivi de 363.726 hommes entre 1982 et 2012 (cohorte Cancer Prevention Study II).

L’analyse des résultats, présentée le 19 septembre 2016 dans le Journal of Clinical Oncology, dresse un tableau beaucoup moins alarmiste. En effet, aucun résultat n’apparaît statistiquement significatif, ce qui signifie que, sur cette très vaste population, les variations observées peuvent s’expliquer par la simple variabilité naturelle au sein d’une population.

En effet, dans la cohorte étudiée, le sur-risque de cancer de la prostate (tous types confondus) est de +1%. Une telle valeur pourrait aussi bien cacher un risque augmenté (au plus de +10%) qu’un risque… diminué (jusqu’à -7%).

Selon les chercheurs, si "une petite augmentation du risque ne peut être totalement exclue",  leurs résultats montrent que "la vasectomie ne semble pas augmenter de façon significative le risque de cancer de la prostate", y compris des formes les plus graves ou les plus agressives.

Source : Vasectomy and Prostate Cancer Incidence and Mortality in a Large US Cohort. E.J. Jacobs et al. Journal of Clinical Oncology, 19 sept. 2016 doi:10.1200/JCO.2015.66.2361

Voir aussi sur Allodocteurs.fr