1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer colorectal

Une augmentation inquiétante des cancers colorectaux chez les jeunes Américains

Une étude, parue dans le Journal of the National Cancer Institute, révèle une nette augmentation des cancers colorectaux chez les jeunes, aux Etats-Unis. Elle suggère de commencer le dépistage de ces cancers plus tôt que ce qui est actuellement recommandé.

Rédigé le

Une augmentation inquiétante des cancers colorectaux chez les jeunes Américains
Une augmentation inquiétante des cancers colorectaux chez les jeunes américains - Crédit photo : Yodiyim - Fotolia.com

Selon une étude publiée mardi 28 février, les cancers colorectaux sont en augmentation chez les jeunes Américains. Par rapport aux personnes nées vers 1950, chez lesquelles le risque de développer ces cancers est le plus faible, celles venues au monde dans les années 1990 ont deux fois plus de risques de développer un cancer du côlon et quatre fois plus d’avoir un cancer rectal. 

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé tous les cancers colorectaux diagnostiqués à partir de l’âge de 20 ans ,entre 1974 et 2013, dans des études épidémiologiques nationales, soit 490 305 cas au total.

Des cancers en hausse de 0,5% à 3% par an

Ils ont observé que la fréquence des cancers du côlon a diminué à partir de 1974, puis que la courbe s’était inversée, avec un accroissement de 1% à 2% par an chez les adultes de 20 à 39 ans depuis les années 1980, et de 0,5% à 1% chez ceux de 40 à 54 ans à partir du milieu des années 1990.

L’incidence du cancer rectal a augmenté plus fortement et plus rapidement que le cancer du côlon, avec une hausse d’environ 3% par an de 1974 à 2013 chez les 20-29 ans et de 1980 à 2013 chez les 30-39 ans. Dans la tranche d’âge des 40-54 ans, ce cancer a augmenté de 2% par an depuis les années 1990. En comparaison, le cancer rectal est en recul chez les personnes de 55 ans et au-delà depuis au moins les quarante dernières années.

Ainsi, trois cancers colorectaux sur dix sont désormais diagnostiqués chez les personnes de moins de 55 ans.

Généraliser le dépistage

D’autres études avaient déjà montré un accroissement de la fréquence des cancers colorectaux chez les moins de 50 ans, pour qui le dépistage régulier n’est généralement pas recommandé. Mais ces travaux n’avaient pas étudié l’incidence de ces types de cancers par groupe d’âge pour les plus jeunes, empêchant de voir l’ampleur de cette tendance, expliquent les auteurs de l’American Cancer Society. 

Pour inverser ce phénomène, ils recommandent donc non seulement de commencer le dépistage à un plus jeune âge, mais également le développement d’habitudes alimentaires plus saines et une plus grande activité physique.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus