Comment aider une enfant qui cauchemarde sur la mort ?

Les cauchemars de ma petite-fille de 5 ans lui font dire qu'elle préférerait être morte. Est-ce fréquent ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Isabelle Arnulf, neurologue :

"Les cauchemars sont horribles, c'est quelque chose qu'on ne contrôle pas. Avec les terreurs nocturnes, il y a pas mal d'amnésie donc beaucoup de personnes ne savent même pas qu'elles crient. Ce sont les autres qui disent qu'elles crient. Les cauchemars très élaborés, très sanglants, très gores de fin de nuit sont horribles. Les personnes mettent une heure, une heure et demie à se rendormir tellement elles sont dans l'impression du cauchemar. Il vaut donc mieux essayer de les soigner dans ce cas.

"Pour soigner une personne qui fait beaucoup de cauchemars, il existe différentes techniques. Quand c'est toujours les mêmes thématiques, car il y a des personnes qui font la même histoire, il ne faut pas les cacher, il faut les écrire, les dessiner quand ce sont des enfants… Ensuite on va écrire l'histoire ou le scénario, le relire tranquillement avec sa maman, se désensibiliser petit à petit pour mettre un peu de distance et changer la fin. Il faut écrire une autre fin. Les enfants ont beaucoup d'imagination, les adultes aussi, pour trouver une fin heureuse. On conseille de relire ce scénario avant de se coucher le soir. Notre sommeil mémorise tous les événements de la journée y compris les tracasseries… Le nouveau scénario va ainsi être mémorisé et la personne ne va plus se réveiller. Nous faisons tous des scénarios bizarres pendant notre sommeil mais cela ne nous réveille pas. En revanche, les personnes qui font des cauchemars ou des terreurs, cela les réveille."