Dépression : quelles sont les alternatives aux médicaments ?

Comment faire pour arrêter les traitements contre la dépression car pour ma part, je prends beaucoup de poids ? Dépressive depuis quelques mois, je fais depuis peu des séances d'EMDR, l'objectif étant de me soigner sans médicaments. Est-ce réaliste ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Antoine Pelissolo, psychiatre :

"Certains antidépresseurs font grossir certaines personnes. Ce n'est jamais systématique. Arrêter un traitement signifie vérifier que l'on n'en a pas besoin absolument ou trouver des alternatives. Dans ce cas, on peut se tourner vers d'autres médicaments ou vers une autre approche psychologique, comportementale… d'autres mesures à mettre en place à la fois en substitution et sur le long terme pour éviter d'en avoir besoin plus tard.

"Les alternatives aux médicaments sont nombreuses. Elles sont très individuelles, il n'y a pas une recette miracle. Toutes les méthodes qui vont essayer d'aider, d'accompagner, de "régler des problèmes" c'est-à-dire d'affronter des choses qui sont parmi les causes possibles de la dépression d'une personne, peuvent être utiles. On peut essayer l'EMDR si on pense que des facteurs d'origine traumatique peuvent avoir participé à la dépression. Mais ce n'est pas un traitement de la dépression en elle-même. C'est très individuel, c'est une démarche de travail sur soi-même, assez active. Ce n'est pas toujours facile à faire quand on est déprimé en phase aigue, c'est la raison pour laquelle le médicament est une béquille qui permet d'avancer durant cette phase, et ensuite de faire les choses plus en profondeur."