L'anorexie, un mal qui touche aussi les hommes

En France, 5 à 10% de la population souffre de troubles alimentaires, et notamment d’anorexie mentale. Un trouble que l'on pense exclusivement féminin. A tort.

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le , mis à jour le

L'obsession du poids

5 à 10% des patients anorexiques sont des hommes. Thomas en fait partie. Après une blessure physique, et un décès dans sa famille, le jeune homme développe des troubles alimentaires. Il souffre d'anorexie mentale. “Je me pesais avant le repas, après le repas, avant le sport, après le sport…” explique-t-il.

L'anorexie se définit par une perte de poids (indice de masse corporelle inférieure à 18,5), une activité physique excessive, une restriction alimentaire. Les garçons ont plus tendance que les filles à pratiquer une activité physique à outrance mais restreignent moins leur alimentation. Les origines sont mal connues mais certains traits de caractères sont fréquents : perfectionnisme, sensible à l'apparence physique, anxieuses. 
La prise en charge se fait en libéral, ou parfois en hospitalisations de jour ou en continue. Elle est multidisciplinaire faisant appel à des psychiatres, des nutritionnistes, des diététiciennes, etc.

Pour en savoir plus sur ce témoignage, Thomas Pouteau a écrit un livre intitulé “Je reviens d’une anorexie ! Et comment j’ai relevé ce défi”. Aux éditions Frison-Roche.

 

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !