Est-ce une bonne idée de faire couler de l'eau froide sur une brûlure ?

Est-ce une bonne méthode de faire couler de l'eau froide sur une zone brûlée ? Pourquoi ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le médecin en chef Thomas Leclerc, anesthésiste-réanimateur :

"Oui, faire couler de l'eau froide sur une zone brûlée est une excellente méthode. C'est même le principal geste de secourisme à connaître quand on prend en charge un brûlé. Quand on est face à une brûlure, à domicile par exemple, il faut faire couler de l'eau fraîche ou tiède, pas glacée. Le but étant de diminuer rapidement la température de la peau puisque la chaleur accumulée dans la peau va continuer de nécroser, de coaguler les protéines et de réaliser le phénomène de la brûlure. Le but est de faire baisser cette température rapidement avec de l'eau fraîche, mais surtout pas glacée, pour éviter d'entraîner une vasoconstriction au niveau de la brûlure qui risquerait de l'aggraver.

"Les consignes en revanche précisent qu'il s'agit de refroidir la brûlure et pas la personne brûlée. Cela signifie d'une part qu'on essaie de faire en sorte que l'eau coule de la brûlure vers autre chose que le corps, et non pas vers une autre zone du corps au risque d'exposer le patient à un risque d'hypothermie. Et d'autre part, il faut savoir raison garder. Si la brûlure est très étendue, c'est une attitude déconseillée parce qu'on risque d'entraîner une hypothermie, une baisse rapide de la température corporelle qui est dommageable.

"Face à un grand brûlé, en attendant les secours, on ne fait rien. On ne met pas dessus de substance quelle qu'elle soit qui risquerait plutôt de causer des dégâts sans apporter de bénéfices. On peut mettre un peu d'eau fraîche mais sur un très grand brûlé, on ne fait rien, on appelle le Samu et on attend les secours médicalisés qui seront capables d'intervenir avec des pansements spécifiques qui eux ont un effet antalgique et refroidissant."