Les appareillages auditifs sont-ils fiables pour traiter les acouphènes ?

Les appareillages auditifs proposés par les magasins de lunettes sont-ils fiables pour traiter les acouphènes ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Marie-José Estève-Fraysse, ORL :

"Pour traiter les acouphènes, il y a deux catégories de patients. Il y a les patients avec surdité et les patients sans surdité. Quand le patient a une surdité, même si elle est modérée, on aura tendance à essayer un appareillage auditif pour voir si en augmentant le bruit ambiant autour (enrichissement sonore), cela masque l'acouphène. Le patient y pense moins, il est moins focalisé… c'est un premier essai.

"Si le patient a une surdité importante, l'appareillage sera automatique. Et si cela diminue l'acouphène, c'est parfait. Si le simple appareillage ne le diminue pas, on peut proposer un générateur de bruit blanc. Soit le générateur de bruit blanc est intégré avec l'appareillage auditif et vous avez alors deux programmes : programme générateur et le programme amplification auditif pour la surdité. Ces programmes peuvent être utilisés ensemble ou séparément, on parle d'appareillage combiné. Ils donnent des résultats mais il faut que l'audioprothésiste et le médecin ORL donnent des explications, des conseils directifs. Il faut expliquer pourquoi on fait ça. On va demander au patient une accommodation, pas une habituation mais une accommodation. On va essayer de voir si le cerveau du patient arrive à moins se focaliser sur ce bruit, à moins lui donner une connotation négative donc il faut lui expliquer. C'est une sorte de rééducation et donc il faut expliquer au patient ce que l'on va faire. Et on va utiliser le bruit et non le silence.

"Enfin, il y a les patients qui n'ont pas de surdité du tout. On peut alors mettre des générateurs de bruits. Un générateur de bruits envoie un bruit très bas, de quelques décibels et toujours inférieur au niveau de l'acouphène. C'est quelque chose qui est facile à accepter et à utiliser par le patient."