L'étonnant retour de la gale en Ariège

L'étonnant retour de la gale en Ariège

Un acarien microscopique qui creuse progressivement un tunnel sous la peau pour y déposer ses œufs qui feront plein de "bébés" acariens. C'est le scénario effrayant que viennent de vivre quatre internes d'un collège de Vicdessos dans l'Ariège. Leur maladie ? La gale, une maladie très contagieuse de la peau. Une fermeture de l'internat pendant quatre jours a été annoncée par l'Agence Régionale de Santé (ARS) pour désinfecter les locaux et la literie.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

L'internat du collège de Vicdessos est fermé pour cause de gale. C'est en début de semaine que le premier cas a été détecté, trois autres ont suivi. Pour éviter la propagation de la maladie extrêmement contagieuse, par simple contact cutané rapproché mais aussi pour décontaminer le linge et la literie, l'Agence Régionale de Santé (ARS) a fait fermer les locaux.

C'est le grattage nocturne intense des collégiens qui a mis la puce à l'oreille des médecins ayant diagnostiqué les cas. Les sujets infectés présentent, entre autres, des traits blanchâtres fins et sinueux. Cela correspond au trajet des acariens sous la peau. Ces lésions se trouvent essentiellement sur les poignets, espaces interdigitaux, coudes, mamelons et ombilic.

La directrice de l'établissement, ne pouvant reloger les 40 internes dans l'immédiat a donc informé les parents d'élèves concernés et les internes qu'ils devaient rentrer chez eux.

Considérée à tort comme une maladie causée par le manque d'hygiène, la transmission de la gale se fait surtout au sein de la famille, et dans la cour d'école, là où les contacts sont rapprochés.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :