Ebola : trois traitements testés par MSF en Guinée et au Libéria

L'organisation Médecins sans frontières (MSF) a annoncé le 13 novembre 2014 qu'elle allait débuter les premiers essais de trois traitements cliniques de la fièvre hémorragique Ebola dans trois de ses centres en Guinée et au Liberia.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Comprimés d'Avigan® (DR)
Comprimés d'Avigan® (DR)

Aucun traitement n'a jusqu'à présent démontré son efficacité pour venir à bout de la fièvre hémorragique Ebola, qui frappe plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest depuis plusieurs mois.

L'ONG Médecins sans frontière a annoncé aujourd'hui, dans un communiqué, lancer trois essais dans des centres d'accueil de Guinée et du Libéria, afin d'évaluer l'efficacité réelle de protocoles thérapeutiques en cours de développement.

"C'est un partenariat international sans précédent, qui représente un espoir pour les malades d'obtenir enfin un vrai traitement d'une maladie qui tue aujourd'hui entre 50 et 80% de ceux qui sont infectés", a souligné le Dr Annick Antierens, qui coordonne les essais pour MSF. "En tant qu'un des principaux opérateurs de soins engagés en Afrique de l'Ouest, MSF participe à ces tests cliniques accélérés pour donner à ceux qui sont contaminés une plus grande chance de survivre."

Les trois essais seront placés sous l'autorité d'établissements de recherche distincts.

Ainsi, l'université d'Oxford conduira les tests sur le médicament antiviral brincidofovir dans le centre ELWA 3 de Monrovia, au Libéria.

L'INSERM (l'Institut français pour la santé et la recherche médicale) aura la charge d'évaluer l'antiviral favipiravir (Avigan®) à Guéckédou en Guinée.

Enfin, l'Institut de médecine tropicale d'Antwerp étudiera une thérapie à base de sang et de plasma de convalescents à Conakry, la capitale guinéenne.

L'Organisation mondiale de la santé est associée à ces essais. Son dernier bilan de l'épidémie, diffusé le 12 novembre, fait état de 5.160 décès sur 14.098 cas recensés.

En savoir plus sur les traitements potentiels contre le virus Ebola :