Vaccin : le BCG efficace contre la Covid-19 ?

Et si le vaccin BCG, qui a mis fin aux ravages de la tuberculose, était une arme efficace contre la Covid-19 ? Cet espoir est à l’origine d’une vingtaine d’essais cliniques dans le monde. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Créé il y a presque 100 ans, le BCG est au cœur du seul essai vaccinal contre la Covid-19 aujourd’hui en France. Efficace contre la tuberculose, ce vaccin modifie aussi en profondeur les « premières lignes » de nos défenses immunitaires. C'est ce qu’on appelle l’immunité innée. 

«Si on stimule les cellules de l’immunité innée avec le BCG, et qu'une infection par un autre germe survient peu après, l’immunité innée est beaucoup plus forte. C’est probablement la base de la protection du BCG contre des infections autres que la tuberculose. On peut le comparer à un entraînement sportif. Les joueurs entraînés sont plus forts, plus combatifs. Avec les cellules de l’immunité innée, c’est la même chose", explique le  Dr Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm et à l’Institut Pasteur de Lille.

Efficace contre d’autres infections respiratoires

Le BCG renforce les globules blancs capables de s’attaquer au virus. Cette efficacité a déjà été démontrée face à d'autres infections respiratoires. Contre la Covid-19, plusieurs essais ont commencé dès le printemps aux Pays-Bas, en Australie et en Grèce. Les premières observations sont encourageantes. 

"Dans cette première étude, extrêmement préliminaire, il semblerait que les personnes qui ont eu le BCG étaient moins affectées par la maladie et que cette maladie durait moins longtemps que dans le groupe des personnes qui ont eu le placebo", explique le  Dr Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm et à l’Institut Pasteur de Lille.

Une injection récente nécessaire

L'effet attendu n'est pas de bloquer complètement le nouveau virus mais de protéger l'organisme contre les formes graves de la maladie. Pour l’obtenir, une injection récente est nécessaire. Si vous avez été vacciné dans l'enfance, il faudra donc une nouvelle injection, sans danger. En France, l’essai clinique est ouvert au personnel hospitalier, en première ligne face au virus.

"Compte tenu des connaissances sur ce vaccin, du caractère peu invasif et peu contraignant de cet essai, on ne peut qu’inviter les personnels hospitaliers dans leur ensemble à participer pour apporter une réponse claire à la question : est-ce que la revaccination par le BCG protège ou non de la Covid-19 ?", explique le Pr Dominique Deplanque, directeur du Centre d’Investigation Clinique, au CHU de Lille.

Il faudra attendre le résultat de la comparaison avec un placebo pour être sûr de l’efficacité du BCG contre la Covid-19.