Covid-19 : Des chalets pour héberger les malades précaires

Le château de la Plinguetière, près de Nantes, accueille des personnes précaires qui ont ou sont suspectées d'avoir le coronavirus. L’objectif est d’éviter la propagation du virus mais aussi de leur permettre de bénéficier d’un meilleur suivi.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Ce sont les secouristes de la Protection Civile qui gèrent la vie quotidienne du site. Ce matin, ils accueillent un adolescent de 16 ans tout juste sorti de l’hôpital. D’ordinaire, le jeune homme vit dans un camp de Roms mais il préfère ne pas y retourner car il craint de propager le virus. " Le but c'est de proposer une solution d’hébergement pour ceux qui n’ont pas la possibilité de s’isoler là où ils vivent d’habitude, à cause notamment de la taille de leur logement”, explique Charles Marion, secouriste à la Protection Civile de Loire-Atlantique (44).  

Un suivi médical quotidien


Une dizaine de malades occupent des chalets. Si aucun ne présente de symptômes graves du coronavirus, tous nécessitent un suivi médical. Deux fois par jour, un médecin et une infirmière bénévoles viennent les examiner. " On sait qu’avec le Covid-19, même s’il y a une amélioration il peut y avoir une rechute. Et cette rechute peut être extrêmement brutale, donc il faut rester très vigilant ”, explique Gaëtan de l’Espinay, médecin généraliste bénévole. 

Un suivi psychologique aussi 


Etre confiné loin des siens peut avoir des conséquences psychologiques graves. L’équipe doit se montrer attentionnée. " Certains avaient l’impression qu’ils allaient mourir ici. On aime bien les rassurer et faire tout pour qu’ils se sentent bien ”, eplique le médecin. La durée de convalescence dans ce lieux d’hébergement varie d’une à deux semaines.