Diverticules : quels sont les traitements ?

Ma mère de 90 ans souffre d'adhérences et de diverticules. À part l'opération, y a-t-il une autre solution ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Jérôme Loriau, chirurgien digestif :

"Diverticule ne signifie pas forcément opération. Les chirurgiens ont vécu pendant des années avec l'angoisse de la complication des diverticules. On a démontré que l'histoire naturelle de la maladie n'était pas un épisode, puis un autre plus grave, et encore un autre plus grave… Et finalement cela se termine mal. Mais on a montré que c'était plutôt l'inverse. On a un premier épisode plus grave que les autres, puis avec le temps on a toutes les chances que la maladie s'éteigne. Il faut donc plutôt ne pas opérer si on n'a pas d'élément pour opérer. Les éléments sont des complications liées à cette diverticulose, mais en soi les douleurs ne sont pas une raison d'opérer les personnes.

"Il faut essayer de comprendre pourquoi on a mal. Il s'agit peut-être de troubles du transit, un intestin a peut-être une hypersensibilité nerveuse… Il faut donc travailler avec des médecins de lutte contre la douleur. Des moyens simples de régulation du transit ne suffisent pas. Il faut essayer de comprendre, et en comprenant on soulage beaucoup mieux."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :