La ménopause précoce

Ch@t du 26 février 2013 de 15h à 16h : le Dr Anne de Kersvasdoué, gynécologue et le Dr Michèle Lachowsky, gynécologue-psychosomaticienne ont répondu à vos questions.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses du Dr Anne de Kersvasdoué, gynécologue

Le cancer devait déjà exister avant le THS. Ce n'est pas de chance, c'est un cas exceptionnel, oui, il existe des compléments alimentaires, de l'acupuncture par exemple.

  • J'ai subi à l'âge de 14 ans une ovariectomie droite suite à un kyste ovarien. Est-ce que le fait de n'avoir qu'un seul ovaire m'expose à une ménopause précoce ?

Il suffit d'avoir un ovaire pour que tout fonctionne. Vous devez régulièrement le faire surveiller par échographie. S'il n'est pas opéré, la ménopause ne sera pas plus précoce.

  • Ma mère a été ménopausée à 52 ans, j’en ai 47 … Est-ce que j’ai de grandes chances d’être ménopausée dans 5 ans ou pas forcément ? Les règles disparaissent à quel moment ? Comment sait-on lorsqu'on est ménopausée ?

Ce n'est pas automatique mais on est souvent ménopausée au même âge que sa mère. Vous êtes ménopausée quand vous n'avez pas eu de règles depuis 1 an. Cela s'annonce par des cycles de plus en plus irréguliers, de bouffées de chaleur.

  • Est-ce que le fait d'avoir des enfants et de prendre des pilules contraceptives inhibant l'activité des ovaires repousse l'âge de la ménopause ?

Non, curieusement, cela n'a pas d'influence, ou alors très peu. Peut-être avec 4 enfants.

Difficile à savoir tant que vous avez l'implant qui bloque l'ovulation. Si vous avez beaucoup de bouffées de chaleur, il vaut mieux le faire retirer.

  • Vous avez parlé d'une origine virale de la ménopause précoce. Quels sont les virus incriminés ? J'ai eu une polyarthrite à parvovirus B19 en 2005 et l'année suivante une thyroïdite d'Hashimoto et ménopause précoce brutale (en 5 ou 6 cycles irréguliers et stop ).Y a t-il un lien ?

Ce n'est pas impossible. Il y a probablement un lien soit avec le virus soit avec les deux maladies auto immunes.

  • Après une destruction de l'endomètre et un arrêt des règles de plus de 6 mois, puis-je faire un dosage FSH pour savoir si je suis en ménopause précoce ?

Quel est votre âge ? Oui, c'est facile de faire un dosage hormonal, je vous le conseille.

  • J'ai 33 ans et je vais me faire opérer d'une endométriose stade 4 (prévu une hystérectomie totale). Quelles sont les conséquences à court et long terme de cette ménopause chirurgicale précoce ?

Si on ne vous fait que l'ablation de l'utérus, vous ne serez pas ménopausée, ce sera le cas seulement si on est obligé de retirer les ovaires porteuses de trop gros kystes.

  • J'ai eu une conisation à l'âge de 40 ans puis je n'ai plus eu mes règles, est-ce une ménopause due à l'opération ?

Non, la conisation n'entraine pas l'arret des règles. Il s'est passé autre chose. Il faut revoir vite votre médecin.

  • Dans le cadre de 4 FIV, j'ai pris des doses maximales de gonadotrophines, ce traitement puise dans la réserve ovarienne (qui est déjà faible) par conséquent accélère t-il encore d'avantage la ménopause précoce ?

Un tout petit peu mais ne vous inquiétez pas, la réserve est importante et elle s'épuise même en l'absence de stimulation.

  • Ménopausée à 45 ans (hypertendue et suivie) je souffre tous les jours de symptômes désagérables et notemment de fortes sensations de chaleur (comme une vague de chaleur qui envahit mes jambes) et de forts picotements dans les jambes toujours le matin très tôt, pouvez-vous me dire s'il y a des solutions ?

Bien sûr. Le plus simple et le plus efficace, c'est le traitement hormonal substitutif qui en un mois fera disparaître tous vos symptômes. Les autres traitements sont beaucoup moins efficaces, plus chers. Parlez-en à votre médecin. Ce sont des hormones, les mêmes que vos ovaires. Il faut s'assurer que vous puissiez le prendre. C'est important pour protéger vos os et vos artères. Vous êtes très jeune, trop pour être ménopausée.

  • J'ai 37 ans et deux enfants, des règles presques normales. J'ai eu mes règles à l'âge de 11 ans, est-ce que cela peut être une cause de ménopause précoce ?

Pas du tout, ne vous inquiétez pas.

  • Pour l'hystérectomie les ovaires vont être retirées à causes des kystes. Quels sont les effets à long terme sur ma santé (hormis le risque d'ostéoporose) ?

Il faut que vous soyez suivie par un spécialiste. Je vous conseille le THS qui protégera vos os et vos artères et en plus vous vous sentirez beaucoup mieux.

  • Suite à plusieurs fausses couches on m'a détecté une insuffisance ovarienne. Après une stimulation, je suis aujourd'hui enceinte mais faudra t-il que je prenne une contraception après ma grossesse ?

Cela dépend du contexte.. C'est formidable d'être enceinte ! A chaque jour suffit sa peine..

Il existe des crèmes aux hormones mais je ne peux ici vous en donner les noms, en attendant utilisez cicatridine® en ovules ou replens.

  • Je suis en insufisance ovarienne depuis l'âge de 25 ans, à 27 ans j'ai eu un bébé grâce à ma 2ème FIV ICSI et depuis j'ai repris le chemin des FIV pour un second bébé et ça ne fonctionne plus. Ai-je encore des chances que ça fonctionne malgré le fait que mon amh est de 0.4 et ma fsh à 13, j'ai actuellement 30 ans et toujours mes règles.

Vous avez encore une petite chance mais c'est déjà formidable que vous ayez réussi à avoir un enfant. Bravo !

  • Si on ne supporte pas la pilule peut-on supporter le traitement aux hormones à la ménopause ?

Oui, cela n'a rien à voir. La pilule, ce sont des hormones de synthèse. Le THS ce sont des hormones naturelles comme celles fabriquées par vos ovaires.

  • Suite à une grossesse extra utérine avec salpingectomie et essayant d'avoir un bébé depuis presque 2 ans j'ai fait un bilan hormonal revèlant un dosage d'AMH a 1,23ng/ml à 28 ans. Est-ce que ce taux peut prévenir d'une ménopause précoce ?

Il faut en avoir le coeur net. D'autres dosages doivent être faits pour le préciser. On ne peut juger uniquement sur celui de la réserve ovarienne. Il faut d'autres symptômes aussi.

  • J'ai 42 ans, ménopause précoce depuis 12 ans (cycle de 60 jours pendant 2 ans puis plus rien). Les compléments alimentaires, les crèmes aux hormones, l'acupuncture ne m'ont pas aidé à me débarrasser des bouffées de chaleur (toutes les 20 mn par période de 2 ou 3mois ). Vous avez une autre idée ?

Bien sur, il n'existe qu'une solution pour vous et pour les femmes comme vous : le THS absolument indispensable pour préserver vos os et vos artères et vous mettre en forme.

  • Une ménopause précoce vient d'être diagnostiquée chez ma compagne de 34 ans qui n'accepte pas de traitement hormonal pour le motif suivant : je ne veux pas suivre un traitement de vielle. Outre une perte totale de libido et le fait qu'elle ne pourra transmettre ses propres gènes à des enfants, cette maladie pèse énormément sur notre couple comment faire pour la faire changer d'avis ?

Je vous comprends très bien. Il faut absolument la persuader de suivre ce traitement qui peut peut-être permettre encore une grossesse. Elle doit se débarasser de cette idée de vielle. Quand elles sont ménopausées, les femmes sont encore jeunes. 50 ans pour la majorité c'est presque à la moitié de la vie ! Convainquez là.

  • Combien d'années peut-on suivre un THS ?

Si tout va bien, s'il n'y a rien dans vos seins ni dans votre utérus et que vous vous sentez bien vous pouvez le continuer très longtemps, toujours bien surveillée. Il n'y a pas d'âge pour interrompre. C'est au cas par cas.

Oui, 100 fois oui, cela permet de conserver plus longtemps des ovocytes congelés.

  • J'ai 39 ans, en MP depuis 37 ans. Sous Duphaston® pendant 1 mois, mes taux de FSH sont redevenus normaux pendant 6 mois, puis retombés. Qu'est-ce que cela signifie ? Ma dernière analyse montre un taux de AMH inf à 0.40 mug/l. Qu'est-ce que cela signifie ? Je me suis finalement résolue à prendre un traitement Oest + prog. Dans une nouvelle relation. Existe-t-il un risque de grossesse ?

Cela montre que vous n'êtes pas encore tout a fait ménopausée. Si vous ne voulez pas d'enfant, le plus simple serait de prendre encore un petit moment la pilule.

  • La prise de pilule prolongée peut-elle être la cause d'une ménopause précoce ?

Non, jamais.

  • J'ai 39 ans, en MP depuis 2 ans. Les médecins pensent que cela peut être du à un choc psychologique ? Est-ce possible ? Si c'est le cas, la situation peut-elle redevenir normale avec un suivi psychologique ?

Il faut que le choc ait été intense et prolongé...Ce n'est pas fréquent mais on ne sait jamais, gardez espoir et si vous en avez envie, vous pourriez en parler à un psy.

  • Y a t-il un lien entre hypotyroïdie et ménopause précoce, j'ai 33 ans plus de cycle depuis 4 mois ...

Oui il peut y en avoir un s'il s'agit d'une thyroïdite d'Hashimoto, maladie auto-immune.

  • Ménopausée depuis 8 ans, j'ai 56 ans. Y a-t-il une très bonne raison pour laquelle mon nouveau gynéco m'a prescrit Estrevia® Gel + progestérone à la place d'Activelle® (pris pendant 6ans) qui me donnait de bien meilleurs résultats sur les bouffées de chaleur ?

La bonne raison c'est la diminution du risque cardio vasculaire. En avalant les comprimés, le risque de thrombose est un peu plus élevé qu'en le prenant par voie cutanée. Ce n'est pas nul.

  • J'ai une ostéopénie déclarée depuis 1 an, je n'ai pas de traitement à part de la vitamine D, est-ce normal ?

L'ostéopénie n'est pas une maladie juste le signe d'un début de déperdition osseuse. Dans tous les cas il faut prendre de la vitamine D, c'est excellent pour tout !

  • Habitant les Pays-Bas, n'ayant pas de gynécologue car le médecin général me suit exclusivement, j'ai 40 ans, sans enfants, je prends la pilule depuis mes 14 ans, suis donc régulièrement menstruée mais seulement 2 jours, et j'ai l'impression d'avoir une ménopause depuis des annés. Exite-t-il un test pour savoir si je suis ménopausée ? Ou dois-je vraiment arrêter la pilule pour savoir ?

Il faut d'abord arrêter la pilule et attendre vos règles ou faire des dosages hormonaux. Avec la pilule, les règles sont plus faibles et elle ne vous convient peut être pas.

  • A 40 ans, ma belle-fille souffrait de fortes bouffées de chaleurs qui m'avaient alertées, accompagnées de sautes d'humeur très étonnantes. Au bout de deux ans, alors qu'elle suivait un traitement pour avoir un bébé, c'est ce qui est arrivé. Mais la grossesse s'est mal passée, comme si elle n'était plus si désirée, et les changements d'humeur se sont aggravés. Etait-elle déjà en ménopause avant ?

C'est une histoire complexe. Il faudrait plus de temps. L'important c'est que vous parveniez à lui faire aimer cet enfant. On peut être traumatisée longtemps après une grossesse qui s'est mal passée.

  • La congélation d’ovocytes est-elle possible en France ? Étant en début de MP, et célibataire, je souhaiterais pouvoir y avoir recourt maintenant, ... tant qu'il est encore temps.

Pas encore pour l'instant. Nous attendons les conclusions du Comité d’éthique qui est en train de discuter ce sujet vraiment d'actualité.

  • Une épaisseur nulle de l'endomètre avec absence de règles signifie qu'on est en ménopause ?

Non pas forcément. Il faut d'autres analyses pour conclure.

  • J'ai été opérée d'un cancer du sein non hormonal à 37 ans en 2004 et après 6 séances de chimio mes règles ne sont jamais revenues. Est-ce que je peux prendre un THS pour apaiser ma déprime, ma grosse fatigue, mes bouffées de chaleur ?

Hélas, on ne vous prescrira jamais un THS après un cancer du seins même si dans certains cas, ce pourrait etre possible, surtout s'il n'était pas hormono dépendant. Mais les médecins ne veulent plus prendre de risques. Essayez de trouver une autre solution.

  • Quelles peuvent être les causes d'une insuffisance ovarienne à 19 ans ? Faut que je consulte un endocrinologue ?

Oui absolument. Vous devez être prise en charge par un endocrinologue.

  • Est-il possible alors d’effectuer une congélation d'ovocytes dans d'autres pays ? Je ne peux malheureusement pas attendre les conclusions du comité d'éthique.

Oui mais il m'est interdit de vous dire lesquels.

  • Le THS n'est-il pas controversé ?

Il l'a été pendant 40 ans et la polémique a été maximale en 2002 et 2003 suite à une étude américaine. Mais en 10 ans, de multiples études de tous les pays ont démontré qu'il n’y avait pas de danger à le prendre à condition de traitement naturel et de doses modérées adaptées à votre as, et surtout bien surveillée.

  • J'ai 39 ans, un trouble de la vésiculation plaquettaire (hématomes). Ma mère a eu 2 AVC (hypertension). J'aimerais savoir si la pilule cérazette® me convient sachant qu'elle est de la 4e génération ? Mon gynéco ne veut pas me prescrire de pilule car il ne veut pas prendre de risque pour moi, il m'a conseillé les préservatifs ou une ligature des trompes. Je suis mariée avec 2 enfants.

Je pense que cerazette® est possible, mais les médecins se font de plus en plus souvent attaquer. Le mieux serait d'interroger votre neurologue. La décision se prendrait à deux.

  • Quel traitement existe t-il pour retrouver une lubrification naturelle car le manque de celui-ci a des ressentis sur ma vie sexuelle dans mon couple car je n'ai plus de règles depuis 3 ou 4 ans déjà.

Il faut l'aider un peu, soit par des crèmes, soit pas des ovules, aux hormone ou sans hormones. Il existe un grand choix en parapharmacie. Mais c'est contraignant car il faut les mettre au moins 1 jour sur deux. Vous pouvez aussi utiliser des gels lubrifiants juste avant les rapports.

  • Je ne veux plus voir mon gynéco, pour moi il a été trop négligeant, il a opéré l'ovaire qui me restait sans me dire que cela entrainerait une MP, il n'a pas trouvé mieux que de me réopérer il y a 2 ans (adhérences) et me mettre sous clomid© il y a 1 an sans bilan hormonal, je suis en colère... Que faire ? Je voudrais tant un bébé...

Choisissez le meilleur, plutôt en service hospitalier.

  • Le THS fait-il grossir ?

Non. Il peut tout au plus favoriser un peu de rétention d'eau, soit 1 kilo que vous perdrez aussi vite.

  • En début de MP, je suis sous THS (oest+prog) depuis 2 mois. Cela équivaut-il à une pilule ? Existe-t-il tout de même un risque de grossesse ?

Si vous êtes ménopausée, il faut en être certaine, vous ne risquez pas d'être enceinte.

  • Comment savoir si j'ovule car insuffisance ovarienne ?

Il existe des tests dans le commerce (mais chers à la longue). Le mieux ce sont les courbes de température. Regardez sur internet, vous aurez la réponse assez vite si vous suivez toutes les instructions.

  • Les fuites urinaires sont-elles dues à la ménopause et quoi faire ?

Non, il y a beaucoup d'autres explications. Mais la ménopause n’arrange rien, demandez à votre médecin de vous faire faire des examens.

  • Existe t-il des comprimés vendus en pharmacie ou sur ordonnance pour retrouver cette lubrification naturelle ?

Oui, plutôt des ovules ou des crèmes.

  • Je suis en attente d'un don d'ovocytes, est-il conseillé de recourir à un  THS ?

Ce serait une bonne idée pour maintenir vos organes en bonne santé. Parlez-en à votre médecin.

  • J'ai arrété la pilule fin novembre pour une grosssesse pas de règle en décembre, j'ai eu en janvier puis rien en février, qu'en pensez-vous ? J'ai très mal à l'ovaire gauche également ?

Il est normal d'avoir des douleurs après l'arrêt de la pilule. Les ovaires se remettent à fonctionner mais vous devriez avoir des règles.

  • Célibataire de 28 ans, puis-je bénéficier d'un don d'ovocytes en France ? Quelle est la durée d'attente ?

Deux ans environ. C'est long, trop long.

  • Qu'est- ce qu'un THS ?

Traitement hormonal substitutif.

Il me faudrait en savoir plus, c'est possible oui mais difficle.

  • Existe-t-il un examen pour voir s'il reste des ovocytes ?

Oui, des dosages pour évaluer la réserve ovarienne et une échographie.

  • Avec un stérilet type NT 380® y a t-il un rique de tomber enceinte ?

Très faible. Seulement s'il est mal placé.

 

Les réponses du Dr Michèle Lachowsky, gynécologue-psychosomaticienne

  • Règles tardives, ménopause tôt, est-ce juste, c'était mon cas ?

Il n'y a pas de justice, malheureusement ça peut faire partie du capital génétique familial.

  • J'ai eu une thyroïdectomie totale, puis une ménopause à 39 ans + ostéoporose y a t-il un lien ?

Quant à la ménopause à 39 ans, sûrement puisque ça vous met très tôt en carence hormonales, je pense que votre ostéoporose est bien traitée.

  • Est-ce que l'insuffisance ovarienne influe sur la qualité des ovocytes ?

Oui et plus encore sur la quantité.

  • Un cycle de 20 jours est-il annonciateur d'une ménopause précoce ?

C'est en effet un cycle un peu court, peut-être preuve de troubles hormonaux, à voir avec votre gynécologue.

  • J'ai 38 ans et 3 enfants. Actuellement sous stérilet mécanique. J'ai depuis 1 an des règles qui durent 10 jours avec 2 jours forts, ou 3 jours forts puis plus rien pendant 3 jours puis de nouveau 3 jours faibles. Je n'ai pas d'autre symptôme. J'étais avant réglée normalement est-ce un signe ?

Peut-être est-ce lié à votre stérilet et/ou à des troubles hormonaux, il serait plus sage de consulter votre gynécologue.

  • Je suis en IO avec AMH a 0,5. Mes cycles sont de 19 jours. Est-ce lié a l'insuffisance ovarienne ?

En tout cas lié à un trouble de la fonction ovarienne.

  • Peut-on être en ménopause précoce à 21 ans ?

Ca parait rarissime et un peu tôt. Il faudrait peut-être explorer le problème.

  • Est-ce que la ménopause influence sur la flore vaginale ?

Oui, la carence hormonale joue sur le PH et le confort vaginal.

  • 10 ans de cerazette®, arrêt depuis 1 an, pas de retour des règles. J'ai 45 ans. Est-ce la ménopause ?

Seuls des dosages hormonaux et examen gynéco pourront vous donner la clé.

  • Que pensez-vous des traitements à base de DHEA ?

Je vous déconseille l'automédication, c'est un précurseur hormonal pour lequel on manque d'études et de recul.

Tant mieux pour vous, si vous n'avez pas de pb, mais il n'est peut-être pas sage de rester sans substitution hormonale.

  • Y a t-il une surveillance particulière après ménopause précoce, quel suivi ?

Le même suivi que pour toutes les femmes ménopausées mais plus vous êtes jeune, plus le traitement a de l'importance.

  • Peut-il y avoir un rapport entre ménopause précoce et endométriose ?

L'endométriose est aussi un problème d'équilibre hormonal, et le traitement en lui même peut provoquer une ménopause artificielle. Ce qui n'exclue pas la possibilité d'une grossesse.

  • Acné rosacée et pré-ménopause sont-elle liées ?

Pas obligatoirement mais c'est dans le domaine du possible.

  • J'ai 34 ans et un cancer du sein, le gynéco m'a conseillé de mettre mes ovaires au repos, une sorte de ménopause précoce. Y a t-il un risque de ne pas retrouver le fonction ovarienne ?

Votre gynécologue a raison, cette mise au repos est totalement justifiée. Dans beaucoup de cas, la fonction ovarienne reprend à l'arrêt du traitement.

Oui ce serait plus sage, car vous avez encore beaucoup d'années à vivre, il faut les préserver !

Oui avec surveillance de votre gynécologue qui jugera s'il vous faut consulter un spécialiste pour vos veines.

On retrouve parfois des troubles hormonaux après stimulations mais c'est loin d'être le cas pour toutes les femmes.

  • Ayant une SEP, je n'ai plus de règles depuis 3 à 4 ans, sans test de dépistage de ménopause, aujourd'hui mes rapports réguliers n'ayant presque plus de lubrification naturelle, que me conseillez-vous éventuellement pour retrouver une lubrification naturelle et être épanouie dans ma sexualité.

Vous avez raison, il faut préserver la qualité de votre sexualité n'hésitez surtout pas à en parler à votre gynécologue qui vous prescrira des traitements locaux adaptés sans négliger quelques conseils pour votre couple.

  • J'ai tous les symptômes de la ménopause, une semaine avant et pendant les règles. Est-ce normal ?

Il s'agit sans doute d'un syndrome pré-mensuel, parlez en à votre gynécologue.

  • Beaucoup de femmes prennent du poids à la ménopause, pour l'instant pas moi, mais est-ce toujours le cas et pourquoi ?

Ce n'est pas toujours le cas, c'est souvent plus un changement de silhouette mais tant mieux si ce n'est pas votre cas.

  • La prise de pilule en continue peut-elle accélérer l'arrivée de la ménopause ?

Non.

  • Je prends la pilule en continue (jamais d'arrêt) sur conseil de mon gynéco, je n'ai jamais mes règles, est-ce que j'ai un risque d'être monopausée plus tôt ?

Non. Mais si ça vous inquiète, parlez-en à votre gynécologue.

  • Est-ce que vous pensez qu'avec une AMH à 0.4 une FSH a 13 et des cycles de 26 jours une grossesse naturelle est encore possible, j'ai déjà eu un bébé en 2010 grâce à la FIV ICSI à 27 ans et depuis j'ai essayé 3 fiv sans resultats, j'ai 30 ans. Est-ce que la qualité des ovocytes diminue avec la quantité ?

La situation n'est en effet pas idéale, mais je pense que vous êtes suivie à ce sujet.

  • J'ai 45 ans, eu mes règles à 11 ans 7 mois et toujours un cycle court de 21 jours environ. Ai-je un risque de ménopause avancée sachant que mes règles sont devenues moins abondantes ?

Ca ne semble pas être un signe avant-coureur, la durée des cycles peut varier.

  • Les opk peuvent-elles conduire à une ménopause précoce ou prématurée ?

C'est possible mais pas forcément grâce aux traitements actuels.

  • Mes règles sont de moins en moins régulières. Est-ce un signe de ménopause précoce ?

Signe de perturbations hormonales ou psychologiques mais pas obligatoirement une ménopause précoce.

  • Quels sont les autres dosages à effectuer pour connaître le risque de ménopause précoce ?

Il faut d'abord une raison spéciale pour envisager une ménopause précoce, sinon les signes cliniques sont souvent assez évocateurs sans nécessiter de dosage.

  • La prise de THS peut-elle influencer les chances d'avoir un bébé ? (J'ai 35 ans).

Prise de THS et désir de grossesse vont rarement ensemble, sauf cas particulier où on arrête l'un pour permettre l'autre.

  • On vient de m'annoncer une ménopause précoce, à 40 ans, je suis sous le choc, cela fait 4 ans que j'éssaie d'avoir un second bébé. J'ai eu beaucoup de problèmes : à 32 ans ITG pour trisomie 21, à 33 ans césarienne, à 34 torsion et découverte de kystes ovariens bilatéraux, célioscopies, ablation d'un ovaire et d'une trompe. Comment puis-je savoir s'il me reste des ovocytes ?

Votre situation est en effet très pénible, l'annonce d'une ménopause précoce a du être un choc pour vous, le seul bon conseil est d'aller en reparler à votre gynécologue au cours d'une longue consultation pour trouver une réponse à vos interrogations.

  • Insuffisance ovarienne signifie systématiquement ménopause précoce ?

L'insuffisance ovarienne fait le lit de la ménopause précoce.

  • Suite à l'arrêt pilule, à 38 ans, on m'a dit que c'était normal que mes règles soient irrégulières mais aujourd'hui (à 39 ans 1/2, sans enfant) on me déclare en IOP, et on me dit trop âgée pour bénéficier en France d'une AMP (ni FIV ni don). NB : plus de règles depuis 1 mois 1/2, FSH variable d'1 mois à l autre 69.6 puis 31.7, idem pour l'estradiol : -0.04 puis 0.39. Comment faire pour avoir 1 bébé ?

La pilule n'est pour rien dans vos problèmes. Le dernier "délai" pour une AMP en France est à l'anniversaire des 42 ans (pour le remboursement), je vous conseille de consulter un spécialiste de l'AMP qui vous aidera à faire face à ces problèmes.

  • A quoi servent les analyses du taux d'AMH ? Le mien est inférieur à 0.4.

Il sert à préciser le fonctionnement hypophyso-ovarien.

  • J'ai 47 ans ménauposée depuis 3 ans je suis sous THS (manaelle® et estreva®) en comprimé. Ma gynéco préconisait le gel mais je trouvais cela plus contraignant, est-ce que j'aurais du l'écouter ? Pendant combien de temps me faudra t-il le prendre ?

Le meilleur traitement est celui qui vous convient à vous personnellement.

En savoir plus

En plus des bouffées de chaleur, des troubles de l'humeur et des autres symptômes qui suivent la ménopause normale, le caractère prématuré de la ménopause précoce engendre d'autres problèmes d'ordre physique et émotionnel. En effet, la ménopause précoce marque la fin de la période fertile et cela peut être très difficile à concevoir chez une femme qui désire tomber enceinte.

Quels sont les symptômes, comment la diagnostiquer, quels sont les risques et comment traiter cette ménopause, nos spécialistes vous répondent.

En savoir plus

Articles et reportages :

Questions/réponses :