Covid : Qui est concerné par une troisième dose de vaccin ?

Des créneaux de vaccination pour une troisième dose ont fait leur apparition sur les plateformes de rendez-vous pour les personnes sévèrement immunodéprimées ou sous traitement immunosuppresseur.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Cette injection supplémentaire n’est destinée qu’à une catégorie de la population celle des personnes immunodéprimées. "Cela concerne les sujets transplantés d'organes en premier lieu et dans une certaine mesure les sujets dialysés. Il s'agit aussi d'une petite catégorie de patients atteints de cancer en cours de traitement ainsi que des patients atteints de maladies auto-immunes qui ont des traitements immunosuppresseurs particulièrement agressifs", détaille Alain Fischer, immunologue, président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale. 

Habituellement le délai entre la première et la seconde dose est de six à douze semaines. La troisième dose doit être administrée quatre semaines après la deuxième injection avec le même vaccin.  

Vacciner les proches

Pour le conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, il faut créer une bulle de protection autour de cette population fragile. "La recommandation est que l'entourage des personnes concernées soit vacciné complètement et rapidement", indique Alain Fischer.

Quelque 230 000 personnes sont concernées par la troisième dose de vaccination contre la Covid-19. Pour le reste de la population il n’y a pas de recommandation officielle à ce jour pour cette troisième dose.