Covid : Appel au dépistage des supporters après la victoire du LOSC

Après la victoire du club de football de Lille et les festivités qui ont suivi, l’Agence régionale de Santé conseille aux supporteurs de s’isoler et de se faire tester pour éviter l’apparition de nouveaux clusters.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Covid : Appel au dépistage des supporters après la victoire du LOSC

Ils étaient des milliers le 23 mai sur la Grand-place de Lille à fêter leur titre de champion de France... Et peu de gestes barrière ! L'ARS des Hauts-de-France a recommandé le 24 mai aux supporteurs du Losc de "réduire leurs contacts" dans les prochains jours et "faire un test préventif" de contamination au Covid.

Elle accompagnait son message d'une photographie de la Grand-place en fête, dans un halo rouge de fumigènes.

A lire aussi : Autotests Covid en pharmacie : tout ce qu'il faut savoir !

Une foule en liesse

Bravant le couvre-feu, une marée de milliers de supporteurs avait envahi le 23 mai soir peu après la fin du match cette place emblématique de la ville. La police en avait dans un premier temps bouclé l'accès, avant de la laisser ouverte aux déferlements de joie des supporteurs. 

Si une partie d'entre eux portaient des masques, la foule était compacte et la distance physique impossible à respecter. Un peu plus tôt dans la journée, la mairie de Lille avait appelé les supporteurs à "la plus grande responsabilité dans la célébration du titre de Champion de France", rappelant "que la règlementation sanitaire restait en vigueur ».

Elle précisait alors qu'en cas de victoire un "dispositif exceptionnel" serait déployé dans l’espace public après le match, assurant notamment que l'accès à la Grand-place serait soumis à une "jauge réduite et contrôlée".

Accompagnement du cortège

Lundi 24 mai, des milliers de supporteurs ont à nouveau convergé vers le centre-ville pour fêter la victoire avec leur équipe de retour d'Angers. 

Malgré la météo maussade, ils se sont massés le long du parcours de plus de trois kilomètres que devait emprunter le bus à impériale et ont patienté de longues heures avant d'accueillir leurs héros dans une immense ferveur.

"S’agissant des secours à personnes, l’Association Départementale de Protection civile (ADPC) a pris en charge 27 personnes dont 8 ont été transportées en milieu hospitalier", ajoute-t-elle.