1. / J'ai mal…
  2. / Aux articulations

Comment et combien de temps faut-il pour guérir d'une capsulite de l'épaule ?

Comment et combien de temps pour guérir d'une capsulite après réparation de la coiffe ? Trois mois après je n'ai aucune mobilité ! Je souffre depuis neuf mois d'une capsulite à l'épaule droite, je fais des séances de kiné. L'infiltration est-elle la solution ?  

Rédigé le , mis à jour le

Comment et combien de temps faut-il pour guérir d'une capsulite de l'épaule ?

Les réponses avec le Pr. Philippe Hardy, chirurgien orthopédiste et chef du service orthopédie et traumatologie de l'hôpital Ambroise-Paré à Boulogne-Billancourt :

"La capsulite est une inflammation de la capsule (enveloppe de l'articulation). Le principal signe d'une capsulite, c'est une articulation raide et la perte de mobilité articulaire. Elle peut apparaître suite à une opération, mais elle peut aussi intervenir après une simple immobilisation. On peut se réveiller avec une capsulite. Une capsulite peut durer très longtemps. Elle guérit en général sans aucune séquelles, mais il faut compter entre six mois et un an et demi. Il faut donc s'armer de patience.

"L'infiltration de corticoïdes doit être réalisée en intra-articulaire. Elle ne peut se faire que chez un radiologue. On ne peut pas la faire au cabinet du médecin. On injecte du produit de contraste, on s'assure que l'on est bien dans l'articulation et on injecte les corticoïdes."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Après avoir été opéré de l'épaule, est-ce que je cours un risque si je ne fais pas les séances de kiné ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Quel est le pourcentage de réussite d'une prothèse ? Quelle est sa durée de vie ?
    J'ai une prothèse depuis 2003 : mobilité réduite, douleur. Dois-je changer de prothèse ? Quelles sont les nouveautés en la matière ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Une hyperlaxité ligamentaire peut-elle provoquer une usure plus rapide de l'épaule, de l'arthrose par exemple ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Philippe Hardy, chirurgien orthopédiste et chef du service orthopédie et traumatologie de l'hôpital Ambroise-Paré à Boulogne-Billancourt