1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Ulcères

Ulcères digestifs : la fin des idées reçues

La faute au stress, aux épices, au tabac... Les causes farfelues ne manquent pas pour expliquer l'apparition d'un ulcère, véritable "trou" dans la paroi de l'estomac. Découvrez, dans ce dossier, la vérité sur l'origine de cette pathologie très douloureuse et très répandue.

Rédigé le , mis à jour le

Ulcères digestifs : la fin des idées reçues
Ulcères digestifs : la fin des idées reçues
Sommaire

Qu'est-ce qu'un ulcère ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes vous expliquent comment se forme un ulcère digestif

Mal à l'estomac, acidités, douleurs gastriques, tout le monde peut y être confronté un jour ou l'autre. Des soucis qui peuvent être totalement bénins, mais qui peuvent devenir gênants quand ils sont récurrents, et révèlent parfois un ulcère ou un problème plus grave.

L'estomac est une portion du tube digestif qui fait suite à l'œsophage. C'est une poche pouvant contenir jusqu'à quatre litres. Après avoir été broyés par les dents, les aliments arrivent dans l'estomac où ils vont être digérés par le suc gastrique. Le suc est un liquide produit par les cellules de la paroi gastrique. La paroi gastrique est formée de villosités. Ces différentes cellules et glandes vont libérer les composants du suc gastrique. Certaines sécrètent des enzymes qui vont découper les aliments en petits nutriments. Et comme certaines enzymes, telles que la pepsine ne peuvent agir que dans un milieu acide, d'autres cellules vont libérer de l'acide chlorhydrique.

Heureusement l'estomac possède un système de protection contre cette acidité, des cellules produisent le mucus : une sorte de barrière riche en bicarbonate. Ce mucus recouvre la surface de la muqueuse gastrique pour la protéger des attaques acides. Quand un déséquilibre entre toutes ces sécrétions survient, par exemple un excès d'acidité, une inflammation apparaît au niveau de la muqueuse, c'est la gastrite. Si cette agression se poursuit, l'inflammation peut aboutir à une lésion qui va véritablement endommager la paroi interne de l'estomac, c'est l'ulcère.

Le stress, l'alcool et certains médicaments comme l'aspirine ou les anti-inflammatoires non-stéroïdiens peuvent être responsables d'un ulcère. Mais dans 70% des cas, c'est une bactérie qui est en cause : Helicobacter pylori. Cette bactérie a une forme hélicoïdale et possède des flagelles qui lui permettent de se glisser à travers le mucus et la muqueuse. Une fois ancrée sur les cellules, elle sécrète une enzyme (l'uréase) qui transforme l'urée en ammoniac. Cet ammoniac modifie la couche de mucus et attaque les cellules de la paroi gastrique, ce qui enclenche la formation d'un ulcère.

Tous les ulcères ne se localisent pas forcément au niveau de l'estomac. Ils sont quatre fois plus fréquents au niveau du duodénum.

 

L'ulcère : une pathologie douloureuse

Lina souffre d'un ulcère à l'estomac depuis plus de 30 ans, elle vous raconte l'influence de cette pathologie sur sa vie quotidienne

Les ulcères digestifs sont très répandus. En France on estime qu'une personne sur dix en souffre au cours de sa vie. Les conséquences sur la vie de tous les jours sont nombreuses et la douleur omniprésente.

Ulcère : un diagnostic par fibroscopie

Une biopsie est réalisée sous fibroscopie pour déterminer l'origine de l'ulcère.

Idées reçues. On a longtemps pensé que le stress, le tabac, la consommation de certains médicaments comme les anti-inflammatoires, l'abus de mets épicés mais aussi de café ou d'alcool étaient seuls à l'origine de cette rupture. Depuis 1982, on sait que c'est faux et que c'est une bactérie, l'Helicobacter pylori, qui est à l'origine des ulcères.

Pour confirmer la présence d'un ulcère dans l'estomac ou dans le duodénum, l'examen réalisé est la fibroscopie. Le médecin va inspecter avec une caméra prolongée par des fibres optiques l'intérieur du tube digestif en passant par la bouche. L'examen se fait en hôpital de jour, sous anesthésie générale, mais ne dure que 20 minutes.

Comment traiter un ulcère digestif ?

Les explications en images du dépistage et du traitement d'un ulcère digestif

Traiter un ulcère revient donc à traiter la bactérie Helicobacter pylori. Avant cette découverte, on ne pouvait pas parler de guérison puisque les récidives étaient quasiment systématiques. Aujourd'hui le traitement consiste à éradiquer la bactérie et à bloquer la sécrétion d'acide dans l'estomac grâce à des anti-ulcéreux.

NOTA BENE (13/11/2014) : les recommandations de la Société française de gastro-entérologie viennent d'évoluer du fait de la résistance à certains antibiotiques. Elle recommande désormais de prescrire un traitement en 2 temps : 5 jours d'inhibiteur de la pompe à protons double dose et de l'amoxicilline, puis 5 jours d'inhibiteur de la pompe à protons double dose 2 fois par jour, associé avec 2 autres antibiotiques (clarytrhomycine et métronidazole). Autre possibilité : une quadrithérapie constituée de tétracycline, métronidazole, bismuth et oméprazole.

Helicobacter pylori : une bactérie encore mystérieuse

Le principal suspect face aux ulcères est la bactérie helicobacter pylori qui ne se laisse pas démasquer facilement...

C'est l'une des infections les plus fréquentes au monde : l'infection par helicobacter pylori, une bactérie qui s'attaque à la muqueuse de l'estomac, et qui concerne la moitié de la population mondiale. Elle est plus fréquente dans les pays en voie de développement (70 %) que dans les pays développés (30 %).

Helicobacter pylori est ainsi responsable de gastrites (une inflammation de la paroi de l'estomac) et d'ulcères digestifs chez une personne sur dix atteintes de gastrite. On sait désormais qu'elle joue un rôle dans la survenue du cancer gastrique.

Pour en venir à bout, une trithérapie de sept jours est nécessaire.  Autrement dit, l'association de trois médicaments (deux antibiotiques et un inhibiteur de l'acidité gastrique, appelé "inhibiteur de pompe à protons"). Neuf fois sur dix, on se débarrasse avec succès de  cette bactérie indésirable au bout de un ou deux essais.

Quant à savoir pourquoi tous les porteurs de la bactérie ne font pas d'ulcère ? Mystère...

En savoir plus sur les ulcères

Sur Allodocteurs.fr

Ch@t :

Questions/réponses :

Ailleurs sur le web

  • Institut Pasteur
    Informations sur l'Helicobacter pylori, les cancers et ulcères gastriques.

Sponsorisé par Ligatus