1. / J'ai mal…
  2. / A la gorge, aux oreilles

Automédication : comment soulager les maux de gorge ?

Quelle automédication préconisez-vous en cas de maux de gorge associés à une toux sèche au retour des vacances ?

Rédigé le , mis à jour le

Automédication : comment soulager les maux de gorge ?

Les réponses avec le Dr Lydia Brugel-Ribere, ORL :

"Les collutoires ne sont plus du tout à la mode parce que dans une grande partie de ces collutoires, des antibiotiques sont présents. Et on s'est aperçu que cela jouait sur l'écologie bactérienne et l'antibiorésistance. L'Agence régionale de santé a précisé que ces collutoires devaient être utilisés à but anesthésique. Ils permettent d'attendre que ça passe tout seul, ils permettent de gérer les symptômes, d'éviter les nuits blanches sans forcément traiter le problème de fond qui est souvent viral.

"En cas de maux de gorge, s'il s'agit d'un premier épisode et s'il n'y a rien autour, on peut traiter de façon très soft avec des choses pour adoucir le pharynx. Mais on ne rentre certainement pas dans des antibiotiques… Les pastilles vendues en pharmacie sont aussi intéressantes. Quand il n'y a pas réellement d'infection bactérienne derrière, ces pastilles sont efficaces.

"Le bleu de méthylène sur les amygdales est une technique qui existe toujours. Il sert à calmer l'inflammation. Les personnes qui ont subi de la radiothérapie pour des maladies graves, peuvent être traitées au bleu de méthylène. On leur enduit la bouche de bleu de méthylène pour éviter l'inflammation. A fortiori cela serait efficace dans la pharyngite, mais il faut trouver la personne qui va accepter qu'on la badigeonne de bleu de méthylène."

Sponsorisé par Ligatus