Insolites du Net : le best of de l'été 2012

L'affaire des blouses d'hôpital, les JO avec le travail d'un photographe, une campagne de lutte contre le sida... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

- Chronique d'Emma Strack du 3 septembre 2012 -


Le buzz de l'été : l'affaire des blouses d'hôpital

Si vous avez déjà été hospitalisé pour subir une opération, vous voyez sans doute de quoi il s'agit : ces blouses d'hôpital en papier censées se fermer dans le dos et qui laissent, en fait, quasi-systématiquement voir les fesses du patient. En plein cœur de l'été, le 27 juillet, une kiné laisse sur son blog un post intitulé "Dignité, mes fesses !" dans lequel elle décrit ces blouses : "Il suffit d'un peu trop de hanches sous une taille marquée pour que le patient passe l'intégralité du séjour les fesses à l'air", alors que deux petits boutons pressions changeraient tout. 

  • Le kiné, ce héros ? Si on en parlait...
    - "Dignité, mes fesses !", 27 juillet 2012.
    Une kiné laisse sur son blog un post dans lequel elle décrit les blouses en papier d'hôpital, qui laisse voir les fesses.

Une pétition signée par plus de 12 000 personnes !

La kiné poursuit son billet, mécontente de cette situation imposée aux patients. Elle est très vite suivie par une autre soignante qui décide de créer une pétition en ligne. Cette pétition propose d'abandonner ces blouses pour d'autres solutions afin de respecter l'intimité de la personne hospitalisée. En un mois, cette pétition a été signée par plus de 12 000 personnes !

Cet énorme buzz a déjà eu des retombées : la ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est engagée à faire des propositions à la rentrée pour respecter davantage l'intimité des patients et le CHU de Nîmes va se doter, dès septembre 2012, de blouses à ouverture latérale.

Le régime des champions en photos

Une alimentation très légère et pauvre en calories pour un gymnaste, plus consistant et calorique pour un triathlète. Ces photos réinterprètent les menus concoctés par un nutritionniste spécialisé en fonction de leur discipline, les athlètes assouvissent leurs besoins énergétiques et brûlent tout, même le chocolat !

D'autres photos de repas un peu particuliers...

Il s'agit des derniers repas commandés par les condamnés à mort américains juste avant d'arriver au bout du couloir de la mort. C'est le photographe Henry Hargreaves, qui a mis en scène ces derniers repas.

  • No seconds by Henry Hargreaves (en anglais)
    Travail du photographe Henry Hargreaves, qui a mis en scène les derniers repas commandés par les condamnés à mort américains juste avant d'arriver au bout du couloir de la mort.

Un autre projet artistique…

On y découvre la photo du condamné, des infos sur son compte (nom, crime commis, date d'exécution) et le repas commandé. Certains commandent des repas inattendus : le sacrement de l'eucharistie, par exemple. L'idée pour ces artistes est d'illustrer les dernières volontés.

  • The Last Meals Project (en anglais)
    Photos d'artistes qui illustrent les dernières volontés de condamnés avec des informations sur leur compte (nom, crime commis, date d’exécution) et repas commandés.

Une campagne de lutte contre le sida sur les réseaux sociaux

Le slogan d'une campagne contre le sida a créé la polémique. D'emblée, on croit voir un sexe en érection alors qu'il s'agit d'un cou tendu et vu d'en bas ! Si un cou est mis en scène, c'est parce qu'en allemand et en anglais, l'expression "ne te tord pas le cou" signifie en fait "ne tente pas le diable", donc de mettre un préservatif.

  • Facebook
    - Love Rocks (en anglais)
    Slogan d'une campagne contre le sida.

Né sans pieds, et pourtant promis à un bel avenir sportif

Gabriel a 11 ans et, malgré son handicap, il va faire sa rentrée en septembre au club de formation du Barça, en Espagne. Le petit Brésilien a été repéré par des recruteurs pendant un stage à Rio, et maintenant, il va rejoindre un club de champions qui a entraîné les plus grands.

 

En savoir plus