Dentiste : quand l'hypnose aide à gérer la peur et la douleur

Sept français sur dix consultent leur dentiste une fois par an. Un rendez-vous source d'anxiété voire de phobie pour la majorité d’entre eux. L’hypnose médicale est une méthode originale pour détendre le patient et le praticien.

Adélie Floch
Rédigé le , mis à jour le
Le Magazine de la Santé


C’est une partie de jeu vidéo pas comme les autres pour Maxens. L’adolescent de 14 ans a rendez-vous pour une extraction de la canine, une première pour lui. L’opération dentaire angoisse le jeune homme, alors sa dentiste adopte une méthode bien particulière pour le détendre.  

"Utiliser l’hypnose va permettre d’apporter du confort et du bien être à Maxens. En reprenant des informations que nous donne Maxens sur l’univers qui l’intéresse, on va pouvoir lui proposer de retourner dans son jeu", explique la Dr Aude Monnier Da Costa, chirurgien dentiste.    

Détourner l'attention du patient

Travailler sur l'inconscient et détourner l’attention du patient : c'est tout le principe de l’hypnose médicale. L’esprit occupé à tuer virtuellement ses ennemis, Maxens supporte bien la piqûre qui permet d’anesthésier sa canine.

La dentiste peut désormais extraire la dent de lait qui tardait à tomber. En une dizaine de minutes, l’opération est terminée sans même que Maxens s’en soit vraiment rendu compte.  

"J’arrivais à m’imaginer mon jeu comme si j’y étais vraiment. J’ai pas vraiment su quand elle a arraché la dent ou quand elle m’a anesthésié la bouche donc je n'ai pas vraiment ressenti ce qu’elle faisait", confie Maxens.  

La peur du dentiste : pas seulement chez les enfants

Et avoir un patient détendu facilite le travail pour le praticien. "En tant que chirurgien dentiste, c’est un confort. On ne sait même plus comment on faisait avant, on ne peut même plus imaginer comment c’était quand on avait des patients qui hurlaient en permanence, et qu’on pouvait se mettre en colère ou avec des parents qui étaient dans l’angoisse", confie la Dr Aude Monnier Da Costa.  

L’angoisse du dentiste n’est pas une affaire d’enfant. Comme un français sur deux, Maryline, la mère de Maxens appréhende elle aussi chaque rendez-vous."Même si c’est juste pour un détartrage, je suis très crispée et en étant observatrice, je l’envie d’avoir un rdv comme ça, aussi bien accompagnée", confie Maryline Lenglet. 

L’hypnose médicale peut ainsi être la solution pour pousser les nombreux français anxieux à prendre soin de leurs dents, et consulter un dentiste au moins une fois par an.  

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !