Handicap : Matthieu Annereau, élu et non-voyant

Matthieu Annereau est conseiller municipal de Saint-Herblain, en Loire Atlantique. Non-voyant, l'élu se bat pour davantage d'accessibilité et de visibilité des personnes en situation de handicap. Reportage.

Camille Leclercq
Rédigé le , mis à jour le
Handicap : Matthieu Annereau, élu et non-voyant  —  Magazine de la Santé

Ce samedi matin, les commerçants de Saint-Herblain ont la visite de Matthieu Annereau, conseiller municipal de l’opposition. Il est aussi non-voyant mais c'est un détail pour ses administrés.

Un élu non-voyant

Sa différence ne fragilise pas sa posture d’homme politique. La question met même mal à l’aise ces deux commerçantes. "Non au contraire… Ce sont les idées qui comptent. Je ne comprends même pas la question, en fait, pour moi la question ne se pose pas", explique cette commerçante.

Si cela ne dérange personne, les élus en situation de handicap ne sont pourtant pas légion en France. Matthieu s’est lancé il y a sept ans, avec pour volonté d’agir sur les domaines de la sécurité et de l’accessibilité, en ne se mettant aucune barrière. "J’ai toujours su m’adapter. Au bout d’un moment on se dit plutôt que de pester sur son canapé pourquoi je n’irais pas, j’ai peut-être le moyen de faire bouger les choses", déclare Matthieu Annereau, conseiller municipal de Saint-Herblain.

Mais à ses débuts, la classe politique n’a pas été très accueillante. "J’ai pu être heurté par quelques réflexions d’élus lorsque je me suis engagé… Du type "un aveugle candidat et pourquoi pas une chèvre" ce sont les propos qui ont été tenus par des élus en mairie de Saint-Herblain et ça n’a fait que décupler ma détermination à m’engager", confie Matthieu Annereau.

Pas de loi prévue pour adapter le poste d'élu

Aujourd’hui, les choses ont changé, Matthieu en est à son deuxième mandat. À son arrivée, la mairie a tout fait pour qu’il puisse travailler sereinement. Dès qu’il a besoin de ses collaborateurs, ils sont présents.  

"Ça a été un partage, ça a été un échange et au fur et à mesure du temps ça a été naturel de travailler avec Matthieu qu’il soit handicapé ou non, c’est pareil", explique Alexandra Jacquet, conseillère municipale.

La Mairie a également investi dans du matériel adapté, comme ce logiciel de synthèse vocale. C'est un problème, en France car aucune loi n’encadre l’adaptation de poste des élus. "Il n’y a pas d’obligation légale juridique, c’est un vrai vide juridique qui accompagne les élus en situation de handicap, c’est au bon vouloir de la collectivité que l’on peut disposer de ces aménagements. Ce qui est une totale aberration aujourd’hui en France", explique Matthieu Annereau.

Créer un ministère spécifique au handicap

Matthieu Annereau s’est lancé dans une bataille qui est de rendre plus inclusif le monde politique.

"C’est un combat que je mène à titre personnel depuis des années. La classe politique gagnera à être davantage représentative de la société, à se nourrir des expériences diverses de tout un chacun et notamment des personnes en situation de handicap", rappelle Matthieu Annereau.

Pour cela, Matthieu a créé une association il y a 5 ans. Dans quelques semaines, les 400 adhérents déposeront un livre de propositions aux candidats à la Présidentielle. Parmi elles, la création d’un Ministère spécifique au handicap et la désindividualisation de l’allocation adulte handicapé.  

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !