Covid : quelles mesures sanitaires faut-il continuer d’appliquer ?

Alors qu’une grande partie des mesures sanitaires a pris fin ce lundi 14 mars, le gouvernement et les professionnels de santé insistent sur la nécessité de rester vigilant dans la lutte contre le coronavirus.

Dr Anne Sikorav
Dr Anne Sikorav
Rédigé le , mis à jour le
Covid : quelles mesures sanitaires faut-il continuer d’appliquer ?
Shutterstock

Masques, pass sanitaires et tests doivent-ils être définitivement remisés ? Pas totalement. On fait le point sur ce qu’il faut continuer de respecter, en plus des mesures d’hygiènes classiques.

Quand utiliser le masque ou le pass sanitaire ?

Depuis le 14 mars 2022, le masque est "requis" dans les "établissements de santé et médico-sociaux, ainsi que dans les lieux d’exercice des professionnels de santé (cabinets médicaux, infirmiers…)", les "pharmacies et les laboratoires de biologies médicales", souligne le gouvernement. De plus, "les responsables de ces structures sont fortement incités à imposer le port du masque dans leurs locaux, selon des modalités adaptées". Et dans les transports en commun, le masque reste obligatoire. 

Au niveau individuel, le port du masque est recommandé en particulier "pour toutes les personnes à risque de développer une forme grave de la maladie" (personnes âgées, immunodéprimées, malades chroniques et fragiles…), ainsi que leurs aidants. Mais aussi pour les "personnes symptomatiques", les "personnes contacts à risque" et les "cas confirmés, jusqu’à 7 jours après leur sortie d’isolement", détaille le gouvernement. 

Concernant le pass sanitaire, il reste quant à lui nécessaire dans les établissements de santé et lieux de soins (sauf bien sûr, en cas d’urgence, ou pour la réalisation d’un test de dépistage).

Et qu'en est-il du pass vaccinal ? Il est désormais suspendu jusqu'à nouvel ordre dans tous les endroits où il était exigé (lieux de loisirs et de culture, restaurants...).

Ecoles et entreprises : quelles règles ?

Pour les écoles, collèges et lycées, le niveau 1 du protocole sanitaire s’applique désormais. Cela comprend toujours les mesures relatives au lavage des mains, à l’aération et à la désinfection des surfaces. Ce protocole marque la fin de la limitation du brassage entre groupes d’élèves et de restrictions pour la pratique du sport.

En entreprise, "les règles relatives à la vie en entreprise hors situation épidémique " sont de nouveau en vigueur mais "salariés et employeurs doivent continuer à appliquer les mesures de prévention de risques de contamination au covid à l’aide d’un guide repère " détaille le ministère du travail. 

Dans les écoles comme dans les entreprises, le port du masque n’est plus obligatoire.    

Cas contacts ou infection : quelles consignes ?

Les personnes contacts doivent toujours réaliser un seul test (autotest ou test antigénique ou test PCR) à J2, une mesure instaurée depuis le 28 février 2022. En cas de test antigénique positif, il est toujours nécessaire de réaliser un PCR pour confirmer le test. 

Pour les personnes infectées avec un schéma vaccinal complet et à jour -et pour les enfants de moins de 12 ans-, l’isolement est d’une durée de 7 jours (ou de 5 jours si la personne est asymptomatique depuis 48h avec un test antigénique ou PCR devenu négatif). Pour les autres, l’isolement est de 10 jours (ou de 7 jours si la personne est asymptomatique depuis 48h, avec un test antigénique ou PCR devenu négatif).

Dès le 21 mars 2022, les mesures vont à nouveau changer. A partir de cette date, les cas contacts à risque, quel que soit leur statut vaccinal, ne seront plus obligées de s’isoler, conformément à l’avis du Haut Conseil de la santé publique.

Enfin, concernant l’application TousAntiCovid : son utilisation est toujours recommandée, avec notamment l’activation de la fonction "contact tracing" qui permet d'avertir les cas contacts.

A lire aussi : Covid : la levée des restrictions sanitaires est-elle justifiée ?

Covid : la difficile prise en charge du PIMS chez les enfants
Covid : la difficile prise en charge du PIMS chez les enfants  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !