Covid : masque, pass sanitaire… Quelles sont les restrictions encore en place ?

Le port du masque n’est plus obligatoire dans les transports en commun en France depuis ce lundi. Mais est-ce vraiment la fin des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 ? On fait le point.

Mathis Thomas
Mathis Thomas
Rédigé le
Covid : masque, pass sanitaire… Quelles sont les restrictions encore en place ?
Shutterstock

Bas les masques. Ou presque. Alors que les Français tombent le masque dans les transports en commun depuis ce lundi 16 mai, toutes les restrictions relatives à la crise du Covid-19 ne sont pas encore levées.

Malgré l’amélioration de la situation sanitaire depuis la dernière vague de Covid-19, les récentes levées des restrictions ne marquent pas pour autant la fin de la crise. “La pandémie n’est pas terminée” a rappelé le ministre de la Santé Olivier Véran, le 11 mai.

Dans les centres d’accès aux soins ou pour les voyages hors de l’Union Européenne, certaines règles sanitaires sont toujours en vigueur dans l’Hexagone. Voici lesquelles. 

Le masque obligatoire dans certains lieux

Le port du masque n’est plus requis dans les bars, restaurants et la plupart des lieux clos depuis le 14 mars dernier. Dans les transports en commun, il n’est plus obligatoire depuis ce lundi 16 mai. Mais ce n’est pas le cas partout. 

Dans “les lieux de santé ou de soins”, comme les hôpitaux, les cliniques ou les pharmacies, le masque est toujours exigé pour les soignants, les patients et les visiteurs. La vaccination obligatoire des soignants est par ailleurs toujours maintenue. 

À lire aussi : Covid : et si on gardait le masque en intérieur pour protéger les plus fragiles ?

Le pass sanitaire toujours d’actualité

S’il est également levé depuis le 14 mars, le pass sanitaire n’est pourtant pas totalement mis au placard. Il est nécessaire de le présenter pour accéder pour se rendre dans les établissements de santé, les maisons de retraite, et les établissements accueillant des personnes fragiles ou en situation de handicap.  

Seules les personnes présentant un schéma vaccinal complet, ou un test PCR ou antigénique positif de moins de 24 heures, pourront ainsi accéder à ces établissements. Chaque Français pourra toutefois recevoir des soins, qu’il soit ou non en possession d'un pass sanitaire.

Voyager à l’étranger

Le port du masque dans les aéroports et dans les avions circulant au sein de l’Union Européenne est, lui aussi, levé depuis ce lundi 16 mai. En dehors de l’UE, certains pays maintiennent l’obligation de porter un masque dans les appareils de leurs compagnies aériennes.  

Un pass sanitaire peut également être demandé, en fonction de la destination du voyageur. Les voyageurs sont donc invités à se renseigner sur France Diplomatie pour connaître les règles en vigueur dans chaque pays. 

Isolement de 7 jours

En cas de contamination au Covid-19, les règles d'isolement restent maintenues. Si une personne est testée positive, elle est contrainte de s’isoler pendant 7 jours si elle présente un schéma vaccinal complet. Pour les non-vaccinés, l’isolement peut monter jusqu’à dix jours.  

Un test PCR négatif et une absence de symptômes d’au moins 48 heures permettent toutefois de rompre cet isolement avant son terme. Quant aux cas contacts, vaccinés ou non, ils n’ont plus besoin de s’isoler.  

Cas Covid, cas contact : un isolement à l'hôtel  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !