Covid : faut-il encore présenter un test PCR à l'hôpital ?

Si la France est sortie de l’état d’urgence sanitaire, certains lieux peuvent toujours demander un test PCR ou exiger le port du masque. C'est parfois le cas pour les établissements de santé.

Muriel Kaiser
Muriel Kaiser
Rédigé le , mis à jour le
Covid : faut-il encore présenter un test PCR à l'hôpital ?

Depuis le 1er août, les mesures d’exception contre le Covid-19 ne sont plus en vigueur. Ainsi, un projet de loi a notamment mis fin au pass sanitaire. Pour autant, un test PCR peut toujours être demandé. Par exemple, en prévision d’une opération à l'hôpital.

"Un test de dépistage par RT-PCR, par prélèvement nasopharyngé peut être exigé avant toute prise en charge programmée sur décision du médecin. Comme pour tout bilan préopératoire ou pré-hospitalisation, la décision de réaliser un test appartient aux équipes médicales prenant en charge le patient, et les modalités de réalisation de ce test appartiennent aux établissements et services de santé et médico-sociaux", indiquait le 19 août à l'AFP la Fédération hospitalière de France.

À lire aussi : Soignants non vaccinés, masques… Les règles sanitaires qui changent au 1er août

Et le masque ?

Le masque non plus n’est plus obligatoire. Libre à chacun de le porter, s’il le souhaite, dans les transports en commun par exemple.  

Dans les établissements de santé, la situation est différente : s’il n’y a plus d’obligation nationale, les directeurs peuvent décider de rendre le port du masque obligatoire, en raison de la fragilité des personnes qui les fréquentent.

Un arrêté du 30 juillet 2022 paru au Journal Officiel précise que "le responsable de l’établissement ou du service peut rendre obligatoire le port d’un masque de protection pour les personnes d’au moins six ans". 

Ainsi, en Île-de-France, il faut toujours se munir d’un masque pour rentrer dans les hôpitaux de l’AP-HP. 

Cette obligation ne s’arrête pas qu’à la région parisienne. De nombreux hôpitaux exigent le port du masque, dans toute la France.

Ainsi, "le port du masque reste obligatoire pour tous, sur tous les sites hospitaliers du CHU de Poitiers", écrit l’établissement sur son site. "La conservation du port du masque pour tous et partout au sein des Hôpitaux universitaires de Strasbourg" est obligatoire, indique également le site alsacien.

Même règle dans les pharmacies, les cabinets médicaux et les laboratoires d'analyses médicales : le port du masque peut y être ou non imposé sur décision des praticiens ou de la direction de ces établissements.

Avant de vous rendre dans un établissement de santé ou chez un professionnel de santé, pensez donc à vous renseigner sur les règles qui s'y appliquent.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !