1. / Bien-être - Psycho
  2. / Psycho
  3. / Tocs et phobies

Amaxophobie : vaincre sa peur de conduire

Après un accident, ou à cause d'une période de stress intense, vous n'arrivez plus à conduire. Il existe des stages pour surmonter ces difficultés à prendre le volant. 

Rédigé le

Amaxophobie : vaincre sa peur de conduire

Julie a eu son permis il y a 6 mois mais n'ose plus prendre le volant suite à deux accidents. « Lorsque je sais que je dois utiliser la voiture, j'ai peur. J'ai vraiment une angoisse, mon coeur bat très vite, j'ai les mains moites, je suis stressée.»
Pour vaincre sa phobie de la conduite, elle suit un stage dans une auto-école spécialisée. La journée commence par un entretien avec une psychologue car les causes de l'amoxophobie sont variées et difficiles à établir.
« Il peut y avoir un évènement réel, un accident, qui a pu ensuite engendrer, provoquer beaucoup d'angoisse puis une amoxophobie [...] Ça peut être aussi beaucoup de stress de la vie quotidienne qui se cristallise à un moment sur la voiture [...] "J'ai peur de l'avion", socialement parlant, ça poserait aucun problème. Mais, "j'ai peur de la voiture", c'est pas entendu.» explique Joy Levy, psychologue clinicienne.

Se réhabituer petit à petit à la route

Pour atténuer sa phobie de la conduite, Julie va s'y confronter de façon très progressive grâce à un simulateur paramétré en fonction de ses craintes. Le but : retrouver ses réflexes de conduite face à des écrans qui simulent en 3D la circulation d'une grande ville. Au bout d'une heure et demie, Julie est moins crispée et réagit mieux aux obstacles. Place ensuite à la pratique. Mise en confiance par les exercices du matin et rassurée par le formateur, la jeune femme peut se réhabituer peu à peu à la conduite en ville.
« Le travail qu'on a fait a permis à Julie de se rendre compte que conduire, c'est s'approprier son environnement et de gérer ainsi les différentes situations.» raconte son formateur Fida Ben Abdelaziz.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr