1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Animaux

Pourquoi la chauve-souris résiste-t-elle si bien aux virus ?

On accuse les chauves-souris de tous les maux, et notamment d’être à l’origine de la pandémie actuelle. Ce n’est pas pour cette raison qu’il faut s’en débarrasser bien au contraire. On vous explique pourquoi.  

Rédigé le

Pourquoi la chauve-souris résiste-t-elle si bien aux virus ?

Les chauves-souris sont de fascinantes créatures qui nous rendent bien des services, les espèces frugivores et insectivores contribuent à la reproduction des plantes (abandon des fruits ou dissémination des graines via les excréments), elles protègent contre certains insectes comme les moustiques
Il existe environ 1 400 espèces de chauves-souris. Elles représentent un quart des mammifères connus. La plus grande est le renard volant (1,5m d’envergure),

La plus petite est la chauve-souris bourdon (pas plus grande qu’une pièce de 1 centime).

En France, il y a 34 espèces, parmi elles, le grand rhinolophe (45 cm d’envergure) dont la plus grande colonie vit en Camargue. Ce sont les seuls mammifères à pouvoir voler. Leurs ailes ne sont en fait qu’une extension de leur main, (c’est comme si les 5 doigts de nos mains pouvaient nous faire voler). Cette aile, en surface est la membrane alaire qui renferme les vaisseaux sanguins. Ils forment un réseau dont le dessin est unique à chaque chauve-souris, c’est l’équivalent de nos empreintes digitales.  

Les chauves-souris survivent à un nombre incroyable de bactéries et virus

Dans une publication d’avril dernier, il y a même 6 nouveaux coronavirus qui ont été détectés chez une espèce de Birmanie.


Ce sont de véritables incubateurs, ce n’est pas pour rien que les virologues leur ont trouvé l'anagramme parfait : chauve-souris/ souche à virus et pour percer le secret de leur résistance, il y a un projet international "Bat1K" lancé en 2018 (https://bat1k.ucd.ie/) pour séquencer l’ADN des différentes espèces de chauves-souris. 

La chauve-souris a le plus court ADN de tous les mammifères. C’est un concentré d’efficacité avec un système de réparation et de nettoyage plus efficace que le nôtre. Ce qui rend leurs cellules plus résistantes aux attaques : elles ne développent pas de cancer, elles ont très peu d’infections et pas de baisse de l’immunité ni de déséquilibre. Chez les humains, on a pu observer que face au coronavirus du covid-19, il y a chez certains patients, une phase d’inflammation si importante qu’elle provoque des dégâts dans l'organisme. C'est le fameux "orage inflammatoire" que redoutent les médecins. Chez les chauves-souris il y a non seulement une forte réponse antivirale mais en plus, elles sont capables de maîtriser l’intensité de l’inflammation par la libération de certaines molécules. Actuellement contre le covid-19, des essais cliniques sont basés sur ce raisonnement pour tenter de contrôler l’inflammation.  

Percer leur mode de défense immunitaire pour résister aux prochains virus

Les chercheurs avancent une autre raison pour protéger les chauves-souris. Il faut savoir qu’un virus a tendance à aller vers les espèces dominantes, celles qui résistent car c’est ce qui permet paradoxalement au virus de devenir encore plus virulent puisqu’il doit sans cesse s’adapter. Si on élimine les chauves-souris, et bien on prendrait un risque supplémentaire de désigner l’être humain comme nouvelle espèce hôte pour tous les nouveaux virus, alors que nous ne sommes pas du tout armés pour leur résister. Encore une fois, la meilleure protection, c’est la distanciation physique et cette fois avec les animaux sauvages. 

Parce que même si les chauves-souris n’attaquent pas, encore moins les espèces frugivores et insectivores, il n'empêche que leur salive, leur urine et leurs excréments contiennent du virus et risquent d’entrer en contact avec des espèces qu’elles ne côtoyaient pas avant et donc de les infecter puis de nous infecter. Ce sont nos actions destructrices sur l’habitat des animaux qui créent la chaîne de transmission jusqu’à l’être humain. 
Il va donc falloir que nous comprenions qu’en protégeant les animaux, on se protège nous-même.  

A voir : le documentaire de Tanguy Stoeck  sur les chauve-souris.

 
Et n'hésitez pas à visiter la Maison de la chauve-souris, à Kernascléden (Morbihan), la seule dans son genre en France.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr