Un pied de lampe (et le reste de la jambe qui va avec) - Crédit photo : Stefanie Gratz
Un pied de lampe (et le reste de la jambe qui va avec) - Crédit photo : Stefanie Gratz

Un pied de lampe (et le reste de la jambe qui va avec)

Un patient néerlandais, amputé d'une jambe à la suite d'une infection, a décidé de prendre "au pied de la lettre" l'expression "pied de lampe"...

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
© Stefanie Gratz
© Stefanie Gratz

Au cours d'un accident, le Néerlandais Leo Bonten s'est gravement blessé à la jambe droite. Après deux ans de rééducation, à la suite d'une infection, Leo Bonten a dû subir l'amputation de ce membre pour lequel il s'était tant battu.

Aussi, à la suite de l'intervention, il a exigé que son membre ne soit pas détruit comme un vulgaire déchet médical.

Le designer Willem Schaperkotter a créé pour Leo Bonten un réceptacle susceptible de contenir du formol (et la jambe), et lui a ajouté un dispositif d'éclairage.

En France, il n'est pas possible de récupérer un membre amputé. Les déchets médicaux et humains sont incinérés par les hôpitaux.

L'histoire - qui a attisé l'intérêt des médias néerlandais une bonne partie du mois d'août - ne dit pas si, avant d'être amputé, la jambe de Leo Bonten avait déjà des ampoules. 




Sources :
Spijkenisser maakt lamp van zijn geamputeerde been, ‎Nu.nl, 30 août 2014‎.
Ik wilde graag een staande lampNRC Reader reports, 31 août 2014.