Toxicité des OGM : la réaction des autorités

Toxicité des OGM : la réaction des autorités

L'étude choc sur la toxicité des OGM va faire l'objet d'une vérification par les agences compétentes, au niveau français et européen.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Au lendemain de la publication d'une étude accablante sur la toxicité des OGM, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault annonce que si les résultats sont concluants, "Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, défendra au niveau européen l'interdiction des OGM".

Paris et Bruxelles ont saisi dès mercredi l'Agence de sécurité sanitaire et l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) pour qu'elles vérifient la validité scientifique de l'étude.

Le même jour, la Commission européenne a gelé, tant que l'EFSA ne s'est pas exprimée, l'examen de la demande de renouvellement de l'autorisation de culture accordée à Monsanto pour un autre OGM, le MON 810.

Parallèlement, Gilles-Eric Séralini, le professeur de biologie moléculaire qui a dirigé l'étude, sera auditionné "au plus vite" (selon une source parlementaire), conjointement par les commissions de Développement durable, des Affaires économiques et des Affaires sociales de l'Assemblée nationale.

En savoir plus :