Risque médical : les condamnations de médecins en hausse

Les professionnels de santé poursuivis devant la justice ont été plus fréquemment condamnés en 2011 qu'en 2010 : sur les 425 décisions rendues par la justice l'an dernier, 67% ont été en leur défaveur contre 57% l'année précédente. C'est ce qui ressort du rapport annuel du Sou Médical, le premier assureur du monde médical.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Au palmarès des spécialistes les plus condamnés, on retrouve les échographistes fœtaux (83% de condamnations), les chirurgiens (80%), notamment les neurochirurgiens et les chirurgiens orthopédiques, puis les ophtalmologistes, de plus en plus exposés avec le développement de la chirurgie réfractive.

Les médecins généralistes ne sont pas épargnés : l'assureur MACSF-Sou Médical a reçu une déclaration de sinistre pour 1% des généralistes qu'il couvre. Une fois sur trois, le litige porte sur un retard de diagnostic. Les erreurs de prescriptions donnent de plus en plus lieu à des poursuites, une tendance qui pourrait s'expliquer par l'affaire du Mediator.

Le montant moyen des indemnités payées par le médecin mis en cause est de 82.000 euros. Mais le Sou Médical a comptabilisé moins de sinistres "lourds" dont l'indemnisation est supérieure à 1 million d'euros. Il n'en a eu à déplorer que six en 2011 contre dix en 2010 et dix-sept en 2009. Seules deux affaires, l'une en chirurgie et l'autre en ORL, ont dépassé les 2 millions d'euros.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :