Recul du nombre de nouvelles infections par le VIH chez les enfants

Les nouvelles infections par le VIH chez les enfants ont diminué de 52% depuis 2001 et globalement, adultes inclus, elles ont diminué de 33% sur cette période, souligne le rapport annuel d'Onusida.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
36,7 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde.
36,7 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde.

Il y a eu en 2012 un nombre estimé de 2,3 millions de nouveaux cas, contre 2,5 millions en 2011, une réduction globale de 33% par rapport à 2001, souligne le rapport sur l'épidémie mondiale de sida (Onusida - 2012).

"Le nombre annuel de nouvelles infections par le VIH continue à diminuer avec des réductions particulièrement plus rapides du nombre d'enfants contaminés", souligne Michel Sidibe, le directeur exécutif d'Onusida.

L'année dernière 260.000 enfants ont été contaminés dans le monde, soit 35% de moins par rapport à 2009 et 52% de moins depuis 2001. Le rapport relève les efforts importants visant les traitements antirétroviraux pour les femmes enceintes pour empêcher la transmission aux enfants avant leur naissance. L'objectif pour 2015 est une diminution de 90% des nouvelles infections chez les enfants, un objectif possible, estime le rapport.

Grâce à ces politiques, quelque 670.000 enfants ont ainsi été épargnés entre 2009 et 2012, estime le rapport.

A la fin de 2012 quelque 9,7 millions de personnes, dans les pays à bas ou moyens revenus, avaient accès aux antirétroviraux, une hausse de 20% par rapport à l'année précédente, note le rapport qui rappelle que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a élargi les recommandations pour le traitement du VIH, ce qui ajoute près de 10 millions de personnes supplémentaires qui ont besoin de cette thérapie.

Selon l'estimation d'Onusida, en 2012, 35.3 millions de personnes dans le monde vivent avec le VIH, 2,3 millions ont été infectées et 1,6 million sont décédées de maladies liées au VIH (contre 2,3 millions en 2005).

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :