Maternités fermées : plus de risques pour les femmes enceintes ?

La mort d'un nouveau-né, vendredi 19 octobre 2012, relance le débat sur les déserts médicaux et sur la fermeture des petites maternités.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Interview du Pr. Guy Vallancien, chef du service d'urologie de l'Institut mutualiste Montsouris, dans "Le magazine de la santé" du 22 octobre 2012, sur France 5

Le drame est survenu vendredi 19 octobre 2012 sur une bretelle de l'autoroute A20 entre Figeac et Brive, dans le Lot. Une jeune femme a accouché en catastrophe dans sa voiture faute de temps pour rejoindre la maternité située à plus d'une heure de route de son domicile. Le nourrisson, grand prématuré de 7 mois, est finalement décédé. Un accident qui relance le débat sur les déserts médicaux.

Mais selon le Pr. Guy Vallancien, missionné à plusieurs reprises par le ministère de la Santé sur l'offre d'accès aux soins, "cet accident désastreux ne doit pas remettre en cause la réorganisation globale du système". "Des centaines d'enfants ont été sauvés grâce à des structures qui rapatrient les hommes et les moyens matériels dans des centres plus équipés".

De fait, en 1998, le décret du 9 octobre définissait les conditions techniques de fonctionnement des maternités entraînant la réorganisation de l'offre de soins. En dix ans le nombre de maternités a donc fortement réduit, passant de 679 en 2001 à 535 en 2010. Les petites maternités, pratiquant moins de 300 accouchements par an, ont été les premières touchées. Avec cette réorganisation "on a amélioré la surveillance et la prise en charge globale des femmes enceintes", affirme le Pr. Vallancien.

Des disparités entre départements

Contrairement aux idées reçues, un rapport de la Dress, la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques, paru le 10 octobre 2012 révèle que le temps de trajet maternité-domicile est resté stable en dix ans. La moitié des femmes mettent moins de 17 minutes pour s'y rendre.

Cependant les disparités entre régions restent fortes. Concernant les maternités, huit départements ont un temps d'accès médian supérieur à trente minutes, les plus touchés étant le Gers, la Haute-Corse et le Lot.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :