Lévothyrox® : retour sur la pénurie de l'été

Durant l'été 2013, plusieurs médicaments se sont retrouver en rupture de stock dans les pharmacies. Parmi eux, le Lévothyrox®. Près de 3 millions de Français consomment ce médicament, indiqué pour les maladies de la thyroïde. Face à une demande mondiale de plus en plus importante, les pharmacies françaises ont eu du mal à se réapprovisionner. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Pénurie de Lévothyrox, témoignage d'une patiente atteinte de la maladie d'Hashimoto
Pénurie de Lévothyrox, témoignage d'une patiente atteinte de la maladie d'Hashimoto

Les ruptures de stock de médicaments se multiplient. En raison notamment de la mondialisation et de l'arrivée sur le marché de médicaments en provenance de pays émergents. Un phénomène qui devrait prendre de l'ampleur. L'industrie pharmaceutique, et surtout les agences nationales de sécurité du médicament, tentent de trouver des solutions à plus ou moins long terme, en fonction de la gravité de la rupture de stocks, de l'importance et du nombre de médicaments manquants.

Le laboratoire concerné informe l'Agence du médicament d'une pénurie, du risque de pénurie ou de l'arrêt de commercialisation d'un produit. Les pharmacies ont alors la possibilité de commander directement les médicaments auprès du laboratoire pharmaceutique, grâce à la mise en place d'une ligne téléphonique dédiée, ou de proposer un médicament équivalent. La répartition contingentée des stocks de médicaments est organisée auprès des pharmacies, des grossistes-répartiteurs et des hôpitaux. Enfin, notamment dans le cas des vaccins, l'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) peut mettre à disposition des stocks stratégiques.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Associations pour les patholologies de la thyroïde :