Le ''télététon'' au sein du Japon

Le ''télététon'' au sein du Japon

Des actrices porno japonaises ont donné leur contribution à la prévention contre le sida ce week-end à Tokyo en offrant aux passants de toucher leurs seins... contre quelques pièces.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Retransmise en direct par une chaîne de télévision pour adultes, l'opération "Boob Aid" ("boob" se traduit par téton) a permis de récolter l'équivalent de milliers d'euros dans le cadre de la campagne intitulée "Sida, stop !".

Les neuf actrices X avaient remonté leurs T-shirts jaunes dès samedi 30 août 2014 pour accueillir les caresses d'anonymes, désireux de palper leurs poitrines pour la bonne cause.

"Je n'aurais jamais pensé que mes tétons puissent être utiles à la société", s'est réjouie Rina Serina. "C'est pour une œuvre de charité", renchérissait une autre, Iku Sakuragi, âgée de 21 ans. "Touchez-les, donnez de l'argent, soyons heureux".

Les candidats au massage mammaire devaient se nettoyer les mains au désinfectant et faire un don de 1.000 yens (environ 7 euros). Plus de 4.100 paires de mains ont participé à l'événement entre samedi et dimanche après-midi, selon les organisateurs. L'opération, répétée depuis 2003, a d'ores et déjà rapporté près de 30.000 euros.

Selon l'ONU, 35 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde en 2013. Le virus a fait l'an dernier 1,5 million de morts et 2,1 millions de nouvelles infections ont été enregistrées. Les autorités médicales japonaises estimaient pour la même année à 22.971 le nombre de porteurs du VIH et de malades du sida dans l'archipel.