L’aide médicale française aux réfugiés syriens est en route

L’aide médicale française aux réfugiés syriens est en route

L’avion qui transporte un groupement médico-chirurgical militaire français à destination de la frontière jordano-syrienne pour venir en aide aux réfugiés syriens, a décollé de l'aéroport de Roissy jeudi 9 août peu après 8H30, a-t-on appris de source militaire.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Une cinquantaine d'hommes, dont 25 membres du service de santé des armées, ont embarqué à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle à bord d'un A310 qui devait faire escale à Istres (Bouches-du-Rhône) pour charger plus de 20 tonnes de matériel médical avant de rejoindre Amman, en Jordanie.

Le groupement compte un module médical composé d'un médecin généraliste, un infirmier et de deux aides-soignants et un module chirurgical avec un chirurgien viscéral, un chirurgien orthopédique, un anesthésiste, deux infirmiers anesthésistes, un infirmier de bloc opératoire, quatre infirmiers de soins généraux, cinq aides-soignants et un personnel administratif. Un manipulateur radio, un vétérinaire et un épidémiologiste font également partie du groupement.

"On s'attend à une mission difficile, compliquée parce que c'est inconnu. Au niveau technique nous avons le savoir-faire", a expliqué à la presse le médecin en chef Gérard Dosseh. "La difficulté est surtout l'inconnu, il faudra s'adapter tous les jours à des situations nouvelles", a-t-il ajouté.

La structure légère, facile à déployer, devrait être opérationnelle "en fin de semaine", a précisé le médecin en chef.

Selon le type de pathologie, le groupement devrait pouvoir effectuer six à dix opérations par jour et hospitaliser 15 à 20 patients quotidiennement.

Le déploiement d'un groupement médico-chirurgical militaire français à la frontière jordano-syrienne pour venir en aide aux réfugiés a été décidé lundi par le président François Hollande.