Janvier, période sensible pour les dons du sang

Les stocks de sang baissent chaque année en janvier, conséquence des intempéries et des maladies saisonnières. L'Etablissement français du sang (EFS) a lancé le 6 janvier 2014 un appel aux donneurs, invitant les Français à rester solidaires durant cette période particulièrement difficile.

Florian Gouthière
Rédigé le

Alors que les besoins en produits sanguins (sang, plaquettes) restent constants, les réserves diminuent fortement en janvier. Cette époque n’est jamais favorable aux collectes, du fait des épidémies saisonnières. La virulence de la gastro-entérite et de la grippe entraîne souvent une baisse des fréquentations des sites de l'EFS. Le mauvais temps semble également décourager les donneurs.

"Le problème vient du fait que les produits sanguins issus des prélèvements n'ont pas tous la même durée de vie", nous expliquait en janvier 2013 François Charpentier, directeur de collecte de l'EFS pour l'Île-de-France. "Si nous pouvons utiliser les globules rouges durant 42 jours, les plaquettes ne peuvent pas être conservées au delà du quatrième jour. Une baisse brutale, comme une baisse lente mais prolongée, peut nous placer rapidement dans une situation difficile."

Le stock de sang de groupe O- (donneur universel) apparaît très souvent en difficulté. Face à ce constat, l'EFS appelle les Français à se montrer plus que jamais solidaires, et rappelle qu'une plateforme Internet est à la disposition des volontaires pour identifier le point de collecte le plus proche de leur domicile.

En 2013, de nombreuses collectes avaient été annulées en France en janvier à la suite d'épisodes neigeux, entraînant une dangereuse baisse des stocks. Les manques principaux constatés en janvier 2013 portaient sur les groupes O et B-.

 

En savoir plus sur le don du sang

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

Chaque jour, 10.000 dons de sang sont nécessaires pour subvenir aux besoins français.

Près de la moitié des patients transfusés sont des malades souffrant de cancers et de maladies du sang. En 2012, 1,7 millions de personnes ont donné leur sang. (Source : EFS)