Handicap : toujours mieux dans une classe normale ?

Ma fille trisomique fréquente une "normale" mais, elle n'a pas d'amis. Dois-je la changer d'établissement ? La scolarisation en classe ordinaire est-elle toujours la meilleure solution pour l'enfant, selon les formes d'autisme notamment ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec Christel Prado, vice-présdente de l'UNAPEI :

"La loi du 11 février 2005 prévoit quelque chose de bien, c'est qu'on parle du handicap à l'école. Il faut que ça fasse partie de la pédagogie et de tout ce qui est instruction civique et on n'en parle toujours pas.

"Tant qu'on en parlera pas comme d'un sujet de société classique, les enfants n'apprendront pas la différence. Mais en même temps, plus il y a d'enfants handicapés à l'école et plus les enfants handicapés se feront d'autres amis.

"Je crois effectivement qu'à chaque fois, il faut se poser la question avec les professionnels qui sont en capacité d'avoir aussi une autre vision de l'enfant. Chacun a sa vision de l'enfant et c'est la conjonction de l'ensemble de ces visions qui va permettre de définir le parcours qui sera le meilleur pour l'enfant.

"Je tiens à rappeler que l'enjeu de la scolarisation n'est pas de faire plaisir aux familles mais de fabriquer les adultes de demain. Il ne faut pas le perdre de vue comme objectif."

En savoir plus :