Faut-il diminuer les médicaments pour éviter les chutes des seniors ?

Pour éviter les chutes, faut-il diminuer les somnifères ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Michel Samson, gériatre :

"Sur la survenue des chutes, il y a une fusée à plusieurs étages. Il y a les effets du vieillissement, les effets des maladies chroniques comme la dépression, les effets des médicaments, les effets des maladies aiguës surajoutés et il y a les effets de rencontre avec un environnement qui peut être stressant ou inadapté.

"Les médicaments sont un gros facteur de risque de chutes. En général on donne des médicaments pour une maladie, donc il s'agit de la rencontre à la fois de la maladie et du médicament. Par exemple dans les dépressions, la dépression non traitée est facteur de chute mais la dépression et son traitement également.

"Les médicaments les plus à risque d'entraîner des chutes sont les psychotropes. Ces médicaments agissent au niveau du système nerveux, et sont très prescrits : les anxiolytiques, les somnifères sont une classe de médicaments qui est trop prescrite. On peut aussi citer les médicaments qui font baisser la tension mais avec un risque relatif plus faible."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :