Renaud Nadjahi, président de l'Union des syndicats des pharmacies d’officine en Ile-de-France.
Renaud Nadjahi, président de l'Union des syndicats des pharmacies d’officine en Ile-de-France.

Des médicaments bientôt vendus à l'unité ?

Le gouvernement a présenté aujourd'hui, 26 septembre 2013, le projet de loi sur le budget de la sécurité sociale. Il prévoit de ramener le déficit à 12,8 milliards d'euros en 2014 : 3,4 milliards d'euros de moins qu'en 2013. Ce projet de loi s'accompagne d'un plan d'économies de 2,9 milliards d'euros pour l'assurance maladie. Parmi les mesures envisagées : la distribution des médicaments à l'unité. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Renaud Nadjahi, président de l'Union des syndicats des pharmacies d'officine en Ile-de-France, n'est pas favorable à cette proposition : "Avec la réglementation, il ne faut pas oublier qu'il y a des informations, des indications, des interactions, une traçabilité qu'il faut indiquer sur la boîte. Comment peut-on gérer tout ça quand le médicament est déconditionné" ?

Selon le syndicat, la distribution de médicaments à l'unité ne constituerait pas forcément une économie : "Il y aura sans doute une baisse sur le prix du médicament, mais derrière, il faudra bien des personnes pour le reconditionner. Le coût sera donc déplacé". 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :