Comment éviter la dépression après un infarctus ?

Mon père a fait un infarctus il y a un an. Aujourd'hui, nous le trouvons dépressifs. Comment pouvons-nous l'aider ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Gérard Helft, cardiologue :

"Faire une dépression après un infarctus est assez fréquent. Ce phénomène est probablement un peu sous estimé par les médecins car avoir un infarctus est un véritable choc. Les effets de la réadaptation et l'activité physique sont importants. Mais il est aussi important de savoir dépister une réelle dépression secondaire et le cas échéant, prendre en compte cette dépression et la traiter par des thérapies cognitives, comportementales…

"Dans la mesure du possible, un homme relativement jeune en pleine activité, victime d'un infarctus qu'il tolère, peut et doit après quelques semaines reprendre son travail. Et cela participe à l'absence de dépression."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :