Y a-t-il des signes avant-coureurs du cancer de l'estomac ?

Y a-t-il des signes avant-coureurs du cancer de l'estomac ?

Rédigé le , mis à jour le

Y a-t-il des signes avant-coureurs du cancer de l'estomac ?

Les réponses avec le Dr David Malka, cancérologue :

"Il est fréquent de ne pas avoir de symptômes pour un cancer de l'estomac. Cela rend compte en partie d'une constatation qui n'est pas très optimiste. Malheureusement encore trop de cancers de l'estomac sont diagnostiqués à un stade avancé, ce qui témoigne bien soit de l'absence de symptômes, soit de symptômes suffisamment vagues, suffisamment ordinaires, pour que les patients ne s'en inquiètent pas outre mesure. Il peut s'agir de vagues douleurs, de troubles digestifs, parfois des signes généraux comme un peu de fatigue, un amaigrissement… La constatation peut se faire sur une prise de sang avec une anémie, une perte des globules rouges. On perd du fer contenu dans le sang. On se carence donc en fer, et on a une anémie par carence martiale.

"Il y a environ 7.000 nouveaux cas de cancer de l'estomac par an. Le cancer de l'estomac est un cancer qui diminue en fréquence dans beaucoup de pays parce que l'infection par Helicobacter pylori qui est un facteur de risque important diminue également. Globalement nous pouvons dire qu'il y a 6 fois moins de cancers de l'estomac que de cancers du côlon. Nous avons déjà du mal à diminuer la mortalité par cancer du côlon grâce au dépistage par Hemoccult. On aurait donc sans doute beaucoup de mal à le faire par la fibroscopie."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :