Une fatigue excessive est-elle annonciatrice de la ménopause ?

Une fatigue excessive est-elle annonciatrice de la ménopause ?

Rédigé le , mis à jour le

Une fatigue excessive est-elle annonciatrice de la ménopause ?

Les réponses avec le Pr Patrice Cacoub, interniste :

"Oui, une fatigue excessive peut être annonciatrice de la ménopause. Le nombre de causes de fatigue est colossal, mais la ménopause est une cause de fatigue. Le problème des cliniciens est de savoir si la ménopause est le point de départ de la fatigue ou s'il n'y a pas autre chose derrière. À 45-50 ans, voir une ménopause est banal mais la fatigue peut avoir une autre cause. Toutes les femmes ménopausées ne sont pas fatiguées et par ailleurs la fatigue ne se résume pas à la ménopause. Donc oui, une fatigue excessive peut être annonciatrice de la ménopause mais il faut se méfier d'autres causes.

"La fatigue est subjective, c'est un symptôme. Mais on a des scores de fatigue. Il y a des scores très généralistes et des scores plus spécifiques pour telle ou telle maladie. Et de plus en plus, dans de nombreuses maladies, on des scores spécifiques comme pour les hépatites virales… Cela se calcule sur le retentissement à la fois physique et psychique. Un des scores les plus connus de qualité de vie qui s'appelle le SF-36 est un score qui mesure l'impact de la fatigue sur l'activité physique, psychique, sociale, culturelle…"

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus