Timidité : quelque chose d'inné ?

La timidité est-elle innée ?

Rédigé le , mis à jour le

Timidité : quelque chose d'inné ?

Les réponses avec le Pr. Antoine Pelissolo, psychiatre à l'hôpital La Pitié-Salpêtrière (Paris) :

"Pas directement la timidité mais l'anxiété, oui. On a des personnes qui ont des réflexes de peur plus importants que les autres. Dans ce cas-là, la situation devient compliquée parce qu'on sait qu'on va avoir peur. On a peur d'avoir peur très souvent dans l'anxiété. Donc la partie biologique, si elle existe dans la génétique, c'est cette partie de réactivité plus forte que la moyenne.

"Avoir peur des autres, du jugement de l'autre, évidemment, c'est rare d'être né avec ça.

"Les événements très traumatisants peuvent déclencher des peurs, comme le fait d'avoir été humilié parfois très jeune à l'école. Il y a des souvenirs comme ça qui restent toute la vie et après dessus se greffent les évitements, les esquives qui font qu'on devient timide peut-être petit à petit."

En savoir plus :

Questions/Réponses :

* Les réponses avec le Pr. Antoine Pelissolo, psychiatre à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris)

Sponsorisé par Ligatus