Sport : 10 réflexes pour prévenir les accidents cardiaques

Le sport oui, mais pas n'importe comment ! Le lancement d'une campagne nationale de prévention intitulée "Le sport c'est la santé, 10 réflexes en or pour la préserver" vise à informer les sportifs de tout niveau des précautions à prendre avant de pratiquer une activité sportive pour éviter les accidents cardiaques.

Rédigé le

Sport : 10 réflexes pour prévenir les accidents cardiaques
Sport : 10 réflexes pour prévenir les accidents cardiaques

Le Ministère des Sports et le Ministère des Affaires sociales et de la Santé lancent aujourd'hui, mercredi 20 mars 2013, une campagne nationale de prévention visant à prévenir les comportements dangereux qui augmentent les risques d'accidents cardiaques.

Les accidents cardiaques survenant lors d'une activité sportive constituent la majeure partie des accidents sportifs graves. Ils sont responsables de 1200 à 1500 cas par an de mort subite en France.

Le Club des cardiologues du sport a défini dix règles d'or qu'il est conseillé de suivre afin que le sport continue à rimer avec santé et bien-être

Les 10 règles d'or :

  1. Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de mes activités sportives
  2. Je bois 3 à 4 gorgées d'eau toutes les 30 minutes d'exercice à l'entraînement comme en compétition
  3. J'évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à - 5°C ou supérieures à 30°C
  4. Je ne fume jamais 1 heure avant, ni 2 heures après une pratique sportive
  5. Je ne prends pas de douche dans les 15 minutes qui suivent l'effort
  6. Je ne fais pas de sport intense si j'ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)
  7. Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j'ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes
  8. Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l'effort*
  9. Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l'effort ou juste après l'effort*
  10. Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l'effort ou juste après l'effort*

* Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entrainement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

 

Sponsorisé par Ligatus