Quels sont les critères de choix d'une maison de retraite ?

À quoi doit-on se fier en premier quand on choisit sa maison de retraite ? Comment juger de la qualité des soignants ?

Rédigé le , mis à jour le

Quels sont les critères de choix d'une maison de retraite ?

Les réponses avec Florence Arnaiz-Maumé, déléguée générale du Synerpa, Elodie Hemery, responsable du secteur médico-social à la Fédération hospitalière de France et avec le Dr Joëlle Perez, gériatre :

"Une maison de retraite est avant tout un lieu de vie. Plusieurs critères comptent. La proximité avec son lieu habituel de vie est un premier critère, le prix est également à prendre en considération, et l'encadrement médical est aussi un critère important. La qualité, la qualification des soignants sont importantes.

"Pour connaître la qualification des soignants, tous les éléments sont déclinés dans le livret d'accueil, dans les contrats de séjour… Il importe surtout de discuter avec la direction de la maison de retraite avec les équipes soignantes, de visiter les maisons de retraite, de voir, de rencontrer les équipes..."

"On dispose de livrets d'accueil qui déclinent les activités proposées. D'un établissement à l'autre, ça peut être variable. C'est la raison pour laquelle il faut se renseigner, et demander des informations. La priorité des priorités est d'aller visiter les maisons de retraite, d'ouvrir ses sens dans la maison de retraite, être accueilli par le directeur ou la directrice, de poser des questions, de demander à prendre un repas, à participer à une animation... pour voir comment ça se passe. Il faut être bien reçu quand on fait ces demandes, il s'agit d'ailleurs de l'un des premiers critères de sélection. Si on est mal reçu il faut visiter une autre maison de retraite."

"Nous avons tenté d'objectiver ces éléments. Nous avons réalisé un sondage en mars 2013 pour savoir quels étaient les critères de sélection hormis le prix. La notion de sécurité revenait souvent. Parfois les résidents sont atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée et pour les aidants, les proches... la notion de sécurité est importante également."

"Le personnel disponible le soir, la nuit est un critère important, mais il n'est pas très différent d'un établissement à un autre. Les moyens donnés aux établissements sont des moyens forfaitaires qui ne leur permettent pas généralement d'avoir une infirmière la nuit bien qu'il y ait une tendance au développement de ce genre de personnel et c'est surtout les groupes de maisons de retraite qui mutualisent des infirmières car il n'y a pas besoin d'une infirmière la nuit en maison de retraite même si c'est souhaitable.

"Ces infirmières peuvent aller d'un établissement à un autre pour pouvoir payer et rentabiliser ce personnel supplémentaire. Mais la nuit dans les établissements de retraite, il y a une aide-soignante, une auxiliaire de vie doublée éventuellement d'une autre personne en fonction du nombre de résidents. La sécurité est assurée par des rondes et surtout par des organisations, des protocoles car une personne seule doit savoir quoi faire face à chaque situation. C'est ce qui va faire la qualité de la prise en charge."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus