Piétons : musique à fond les ballons, danger !

Se promener tout en écoutant la musique ou la radio serait dangereux. A en croire une étude américaine publiée dans la revue Injury Prevention, le nombre d'accidents graves chez les piétons qui se déplacent avec des écouteurs ou casques aux oreilles a triplé en six ans.

Rédigé le

Piétons : musique à fond les ballons, danger !
Piétons : musique à fond les ballons, danger !

Les chiffres récoltés permettent de dresser le portrait robot des victimes de ces accidents de la route : ce sont essentiellement des garçons (à 68 %), dont les deux tiers (67 % ) ont moins de 30 ans. Ces personnes ont été fauchées par un train (55 %) ou par une voiture alors qu'elles marchaient avec des écouteurs ou un casque sur les oreilles. La plupart de ces accidents se sont produits en zone urbaine et dans un cas sur dix, en zone rurale.

Au cours de cette étude, réalisée entre janvier 2004 et juin 2011, on a recensé 116 accidents liés au port d’écouteurs. 70 % de ces collisions ont été mortelles et dans 29 % des cas, des témoins ont mentionné des klaxons ou des sirènes d'alarme avant que le piéton ne soit heurté.

D'après les auteurs de l'étude, écouter de la musique empêcherait d'entendre les avertisseurs sonores, mais selon l'un des auteurs, Richard Lichenstein (Baltimore, Maryland) : écouter de la musique réduirait également les ressources cérébrales dévolues aux stimuli extérieurs. Ce qui signifie qu'avec de la musique dans les oreilles, le cerveau du piéton devient moins réceptif visuellement à ce qui se passe autour de lui.

Les téléphones portables et kits main libre n'ont pas été pris en compte dans cette étude. Selon des données américaines (National Highway Traffic Safety Administration), 4 000 à 5 000 morts de piétons résultent chaque année d'une collision avec un véhicule, représentant 10 à 12 % du total des morts de la route aux Etats-Unis. Et, les trains causent la mort d'environ cinquante piétons par an.

Source : "Headphone use and pedestrian injury and death in the United States: 2004–2011", Inj Prev doi:10.1136/injuryprev-2011-040161

Sponsorisé par Ligatus