Noyades : un début d'été meurtrier

Le bilan est inquiétant en ce début de vacances d'été. Cinq enfants sont morts par noyade en moins d'une semaine. On ne le répète jamais assez, la surveillance des enfants doit être constante quel que soit le point d'eau : piscine, mer, lac… Quels sont les moyens pour prévenir de tels accidents ? Que faire en cas de noyade ?

Rédigé le

Reportage de Céline Morel et Morgane Belloir

Jouer et nager dans les vagues, faire quelques brasses dans une piscine, ou encore se tremper dans un lac… avec la chaleur, la baignade est une activité pour petits et grands mais pas sans danger. En 2012, pour 497 personnes, ce plaisir de l'été s'est transformé en drame. Parmi ces 497 noyés, 47 avaient moins de 12 ans.

Pour éviter les noyades, il est conseillé de surveiller les enfants lors de la baignade.
En l'absence de pouls, un massage cardiaque doit être pratiqué.

Si pour les adultes, les noyades sont le plus souvent dues à une surestimation de leurs capacités physiques, 37% des enfants se noient à cause d'un manque de surveillance. Pourtant des mesures simples existent pour éviter ces accidents comme l'explique le Dr Christophe Prudhomme, médecin urgentiste : "L'enfant doit se baigner uniquement sous surveillance, les parents doivent le garder à l'œil et ne pas s'endormir. Il est également conseillé d'équiper l'enfant de brassières, y compris en piscine".

Votre piscine ou celle que fréquentent vos enfants doit aussi être équipée de barrières ou d'un système d'alarme. Si malgré ces dispositifs et une surveillance rigoureuse, un accident arrive, il faut agir sans tarder. "Quand on voit un enfant en train de se noyer, il faut le sortir immédiatement et vérifier sa respiration. S'il respire, il faut le mettre sur le côté en position latérale de sécurité. Et s'il ne respire plus et qu'on ne sent pas de pouls, il faut commencer immédiatement un massage cardiaque et prévenir les secours, le 15 ou le 18 pour que les secours arrivent le plus rapidement possible", recommande le Dr Christophe Prudhomme. Pour le médecin urgentiste, le massage cardiaque est primordial. "Les pompiers ou les personnels du SAMU peuvent vous guider sur le massage cardiaque au téléphone, jusqu'à l'arrivée des secours. Cela peut permettre de sauver des vies".

Si vous allez au bord de la mer, privilégiez également les zones de baignade surveillées et évitez les plages trop fréquentées pour ne jamais quitter vos enfants des yeux.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :