Nouveau traitement contre la tuberculose à l'essai

Le premier essai clinique d'un nouveau traitement ciblant à la fois la tuberculose classique et ses formes résistantes aux antibiotiques ravive l'espoir de combattre l'une des maladies les plus meurtrières au monde. La tuberculose fait 1,4 million de morts chaque année.

Rédigé le

Nouveau traitement contre la tuberculose à l'essai
Nouveau traitement contre la tuberculose à l'essai

C'est un nouvel espoir dans la recherche pour vaincre la tuberculose.  Le Dr Mel Spigelman, PDG de l'Alliance contre la tuberculose a dévoilé le lancement d'un essai clinique qui doit prochainement débuter en Afrique du Sud, en Tanzanie et au Brésil.

Le responsable de cette organisation à but non-lucratif, en partie financée par la Fondation Bill et Melinda Gates, lance un nouveau cocktail de médicaments, dans le but de venir à bout de la tuberculose classique, et de ses formes résistantes.

Ce nouveau traitement dit "New Combination 2" (NC-002) est formé de trois agents dont le PA-824, un antibiotique expérimental combiné à deux autres bactéricides déjà utilisés contre la tuberculose, le moxifloxacine et le pyrazinamide. Selon les chercheurs, ce cocktail pourrait guérir les malades atteints de tuberculose en quatre mois au lieu de six mois à 24 mois actuellement, pour les formes les plus résistantes.

En outre, dans le cas des formes multirésistantes de la bactérie responsable, le traitement actuel ne guérit que deux malades sur trois.

L'essai clinique se déroulera pendant deux mois dans huit centres répartis dans trois pays particulièrement affectés par la tuberculose et ses formes résistantes, un phénomène qui s'est amplifié chez les personnes infectées par le virus du sida, plus fragiles aux infections.

Actuellement, 650 000 personnes dans le monde sont atteintes d'une forme de tuberculose multi-résistante et ce nombre va probablement continuer à augmenter.

Germes de plus en plus résistants

Selon la TB Alliance, cette situation ne peut qu'empirer car les traitements existants sont anciens et inadaptés face à une infection dont les germes sont de plus en plus résistants aux antibiotiques et aux autres médicaments disponibles.

De plus, la plupart des malades atteints de cette forme de l'infection n'ont pas accès au traitement adéquat, en raison de sa complexité et de son coût élevé.

"C'est la première fois que nous allons faire un essai clinique visant la multi-résistance aux antibiotiques avec une combinaison comprenant un nouveau médicament", précise-t-il.

"Au cours des dernières années nous avons fortement accru les fonds de recherche consacrés à la tuberculose, car il s'agit d'une priorité", ajoute-t-il. La semaine passée, la Fondation Gates avait annoncé une donation de 220 millions de dollars sur cinq ans à Aeras, plus grande société de biotechnologie à but non lucratif au monde, pour doper ses efforts de recherche sur des vaccins anti-tuberculeux.

D'après AFP

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :