Narcolepsie et H1N1 : une famille attaque Sanofi

A 7 ans, Théo souffre de narcolepsie avec cataplexie : un trouble du sommeil chronique qui affecte son tonus musculaire et empêche son bon développement. Le vaccin Pandemrix, qui a été utilisé contre la grippe pandémique A(H1N1) de 2009, serait directement responsable de la maladie de Théo. Ce vaccin aurait été associé à la survenue en France d'un nombre significatif de cas de narcolepsie, selon une étude publiée dans la revue Brain, en juillet 2013.

Rédigé le

Narcolepsie et H1N1 : une famille attaque Sanofi

La fréquence de la narcolepsie (tous cas confondus) est de 20 cas pour 100.000 habitants. Selon un bilan d'avril 2011, près de 200 cas de narcolepsie après vaccin ont été rapportés en Europe, dans une période de 1 à 6 mois après la vaccination, pour l'essentiel en Finlande et en Suède (une soixantaine de cas chacun) où Pandemrix® fut le seul vaccin utilisé.

La narcolepsie est un trouble du sommeil caractérisé par une somnolence excessive au cours de la journée, avec des accès de sommeil incontrôlables. Elle peut s'accompagner de pertes soudaines du tonus musculaire (cataplexie).

En France, à la même date, 23 cas étaient rapportés après vaccination avec Pandemrix® (dont 20 avec cataplexie), le vaccin prépondérant, et deux cas avec Panenza®, peu utilisé. L'étude publiée dans Brain estime qu'une soixantaine de patients français souffriraient de narcolepsie-cataplexie à la suite de la vaccination H1N1. A noter cependant que l'autorisation de mise sur le marché de ces produits n'est pas remise en cause car l'Agence Européenne de Santé estime qu'en cas de pandémie, le bénéfice reste plus important que les risques encourus.

Chaque année, 900 nouveaux cas de narcolepsie sont habituellement dénombrés en France, selon les chiffres de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Source : Increased risk of narcolepsy in children and adults after pandemic H1N1 vaccination in France, A. Pariente et al. Brain (2013) 136 (8): 2486-2496, doi:10.1093/brain/awt187

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus